Ce qu'il faut savoir

Beaucoup d’élus, de chefs d’entreprise, de responsables d’associations pensent que les Fonds européens ne sont pas faits pour eux. Pourtant, ces Fonds sont bien distribués et des milliers de projets voient le jour chaque année.
D’une action de formation au soutien à des PME, en passant par une initiative de développement rural, les domaines d’intervention des Fonds européens sont plus vastes qu’on ne l’imagine généralement.

Votre projet correspond peut-être aux objectifs d’un programme européen.

Suis-je concerné ?

La première chose à savoir, c'est qu'il n’y a pas de taille critique pour les projets. Ce qui compte c’est bien leur valeur ajoutée, leur répercussion sur l’emploi, et leur caractère novateur, notamment au service de la compétitivité économique de votre région.

Pour vous donner une idée de tout ce que les Fonds européens peuvent cofinancer, rendez-vous à la rubrique "Focus sur des projets exemplaires".

 

"C'est compliqué..."

La constitution d’un dossier de demande de financement peut prendre du temps, mais ces aides permettent vraiment d’accélérer les choses. Elles ne financent qu’une partie du projet mais ont un fort effet de levier : en emportant la décision des autres partenaires, elles se révèlent souvent un complément indispensable sans lequel nombre de vos idées n’auraient pu voir le jour.

 

Vous avez une idée de projet ? Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous retrouverez toutes les étapes de la demande de cofinancement européen à la rubrique "Mode d'emploi".

De manière générale, les projets cofinancés par les Fonds européens entrent dans le cadre de la stratégie de Lisbonne. De manière directe ou indirecte, ils participent à l'objectif de faire de l'Union européenne l'économie la plus compétitive du monde. Cette stratégie est basée sur 3 piliers :

  • Un pilier économique : nécessité de s'adapter aux évolutions de la société de l'information et sur les efforts à consentir en matière de recherche et de développement ;
  • Un pilier social : modernisation du modèle social européen grâce à l'investissement dans les ressources humaines et lutte contre l'exclusion sociale ;
  • Un pilier environnemental (stratégie de Göteborg) : croissance économique et utilisation des ressources naturelles doivent être dissociées.