Favoriser la pratique musicale collective des jeunes en quartiers populaires

Thématique : Actualités nationales

Sous Thématique : Formation

Date : 11 juin 2018

Plaisir, lien social et musicalité, la pratique collective d’un instrument de musique est une ouverture importante sur les autres et le monde. Un véritable vecteur d’intégration sociale et de cohésion.

Tous musiciens d’orchestre

Lancé à la Philharmonie de Paris, par Françoise Nyssen Ministre de la Culture, le « plan Tous musiciens d’orchestre » veut permettre aux jeunes les plus éloignés de pratiquer la musique. C’est une accélération de projets et initiatives déjà en œuvre dans les territoires, et soutenue par les fonds européens.

C’est le cas du projet DEMOS de la philharmonie soutenu par le programme opérationnel FSE - ile de France.

DEMOS (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale)

S’adressant aux enfants de 7 à 12 ans habitants en quartiers politique de la ville ou dans des zones rurales éloignés des lieux de pratique. Le projet démos crée une dynamique sociale innovante, avec un réel impact social et éducatif.

Grace au soutien du FSE, le projet DEMOS  s’est développé progressivement depuis 2010 passant de 4 orchestres à 30 orchestres.  Il réunit sur un territoire les institutions scolaires, les travailleurs sociaux, et les professionnels de la musique, il s’inscrit dans un partenariat, État, société civile, et collectivités territoriales.

Ainsi, pour 2019 le dispositif porté par la philharmonie de Paris sera amplifié dans toute la France.

En savoir plus :

Sur le Projet

Sur le plan "Tous musiciens d’orchestre"

Consultez le site de DEMOS