MegaWattBlue : la Bretagne joue les Poséidon grâce au FEDER

Thématique : Actualités nationales, Actualités régionales, Programmation 2014-2020

Sous Thématique : Développement local, Energie, Environnement et développement durable

Date : 20 avril 2017

 

Optimiser l'utilisation des énergies marines pour assurer la consommation en électricité des habitants et réaliser un tournant vers les énergies propres et l'économie bas carbone, c'est le pari ambitieux de MegaWattBlue, l'hydrolienne marine de deuxième génération.

Une hydrolienne innovante et plus performante

Fruit de huit années de recherche et de développement, le nouveau modèle d'hydrolienne MegaWattBlue est 2,5 fois plus puissant que ses congénères les hydroliennes classiques. Ainsi, avec une puissance d’environ 250 kW, une seule hydrolienne Megawattblue peut couvrir les besoins annuels en électricité de 150 à 200 foyers européens.

Avec Megawattblue, la Bretagne prend le contrôle des courants et des marées

En cours de construction depuis l’automne 2016, l’hydrolienne MegaWattBlue a été conçue selon un design innovant qui contribue à sa puissance et à son efficacité. La nouvelle hydrolienne est en effet équipée d’une tuyère pivotante. La tuyère, conduit de l’hydrolienne qui permet de transformer l’énergie des courants marins en énergie électrique, étant amovible, elle s’oriente selon le courant et s’adapte aux cycles des marées. Ainsi, cette hydrolienne nouvelle génération se donne pour objectif d’accélérer le courant de 30 à 40 %.

Afin de tester la puissance de la machine, un prototype miniature de l’hydrolienne, la Poséide , sera immergée à l’automne 2017 dans la Ria d’Etel, un petit fleuve côtier du Morbihan.

Dans le sens du courant … et des énergies propres

Ce projet s’inscrit pleinement dans les objectifs de préservation de l’environnement et de transition énergétique au cœur des priorités de l’Union européenne pour la période 2014-2020. En effet, non seulement MegaWattBlue permet de réduire l'émission de CO2 , mais elle permet également de faire vivre l’économie locale en associant les navires de la Ria d’Etel et les ostréiculteurs de la région au travail d’installation et de maintenance de l’hydrolienne.

MegaWattBlue a reçu le soutien du fonds européen de développement régional (FEDER), car l'hydrolienne répond à plusieurs priorités ciblées par ce fonds :

  • Le FEDER encourage l’innovation : conçu en collaboration avec l'école polytechnique de Lausanne, l’Ifremer et l'Ensta Bretagne, MegaWattBlue s’intègre dans le dispositif FEDER de recherche collaborative. Cette initiative s'inscrit également dans la stratégie S3 de spécialisation intelligente dans le domaine des énergies marines renouvelables ;
  • Le FEDER œuvre à la protection de l’environnement et à la transition énergétique : contrairement aux hydroliennes classiques fabriquées sur le modèle d’éoliennes « marinisées », MegaWattBlue est spécialement conçue pour s’adapter aux contraintes du milieu marin et pour s’intégrer de manière cohérente dans cet environnement. Ainsi, cette nouvelle hydrolienne a été pensée pour une immersion en zones protégées telles que le milieu fluvial ou estuarien.

 

     

  © Fledermaus                           Prototype testé dans la Ria d'Etel

 

  • Pour en savoir plus sur cette initiative, consultez la fiche dédiée au projet MegaWattBlue : Fiche MegaWattBlue (575,77 kB)
  • Pour accéder à l’intégralité des 60 fiches de l’opération « 60, 60 belles histoires » réalisées à l’occasion des 60 ans des traités de Rome, rendez-vous sur le site Toute l'Europe

 

Un jour,  une belle histoire

Pour célébrer les 60 ans de l’Union européenne, l’opération « 60 ans 60 belles histoires » a été lancée sur le site Toute l’Europe ! Son objectif ? Raconter l’Europe et ses avancées en faveur des citoyens à travers le récit de 60 initiatives réalisées avec le soutien de l’Union européenne. Dans le même esprit, Un jour, une belle histoire » revient chaque jour sur une « Belle histoire » ayant vu le jour dans les régions françaises grâce aux fonds européens.