Rapport de mission "Les frontières, territoires de fractures, territoires de coutures..."

Date de mise en ligne : 13 août 2010

Thématique(s) : Information nationale

Sous-thématique : Coopération territoriale

Les régions frontalières sont confrontées à une perte de compétitivité quasi générale, alors même qu’elles retirent globalement de leur voisinage étranger des niveaux de salaires, de pouvoir d’achat, des flux d’affaires plus élevés que l’ensemble du territoire national.

Elles concernent 20% du territoire, 10 millions de nos concitoyens et révèlent, plus que d’autres espaces français, les difficultés de notre pays à relever les défis de l’ouverture des frontières, de la globalisation de l’économie et du marché unique européen.

Tout doit être mis en œuvre pour, qu’au contraire, elles puissent constituer un atout majeur pour la France.

La mission a examiné les frontières métropolitaines terrestres (Espagne, Italie, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Belgique, Monaco et Andorre). Le temps nous a manqué pour traiter la dimension maritime transfrontalière de proximité avec la Grande Bretagne et l’Italie. Les frontières maritimes et terrestres d’outre mer mériteraient des investigations particulières et un rapport spécifique, de même ampleur que celui-ci, tant leurs enjeux sont particuliers.

En cliquant ici, vous trouverez la lettre conjointe MERAT/SAE qui lance les groupes de travail, ainsi qu'une synthèse du rapport (1,25 MB) présenté ci-dessous.

Téléchargement :