Glossaire

  • IEJ (Initiative pour l'Emploi des Jeunes)

    Aujourd’hui, 23,5% des européens de moins de 25 ans sont sans emploi. Pour lutter contre le chômage des jeunes, l’Union européenne met en place unegarantie européenne pour la jeunesse, qui vise à proposer à chaque jeune une solution de qualité (emploi, formation, stage, alternance) dans les quatre mois suivant la fin de sa scolarité ou la perte de son emploi.

    L’Initiative pour l’Emploi des Jeunes (IEJ)est l’une des principales ressources financières de l’Union européenne pour mettre en œuvre cette garantie pour la jeunesse. Elle est spécifiquement destinée aux jeunes sans emploi qui ne suivent ni enseignement, ni formation. Elle permet de financer des apprentissages, des stages, des dispositifs d'accompagnement à la recherche d’emploi et des formations qualifiantes dans les régions européennes où le taux de chômage des jeunes excède les 25%.

    Pour la période 2014-2020, la France reçoit 310 millions d’euros au titre de l’IEJ. Sa mise en œuvre est organisée entre :

    - Le programme opérationnel national IEJ géré par l’Etat pour 65% de l’enveloppe, principalement au titre de l’emploi et l’inclusion,

    - Les programmes FEDER-FSE des régions éligibles pour 35% de la dotation IEJ sur les champs de la formation, de l’apprentissage et de l’orientation.

    L’IEJ complète les autres actions entreprises au niveau national, notamment avec l'aide du Fonds social européen (FSE).

  • Indicateurs de suivi

    L'autorité de gestion et le comité de suivi assurent le suivi au moyen d'indicateurs physiques et financiers définis dans le programme opérationnel, le document unique de programmation ou le complément de programmation. Instruments de mesure de l'avancement de l'intervention et des résultats produits, ils peuvent être répartis en deux catégories. • les indicateurs d'efficience (indicateurs financiers et de réalisation physique) • les indicateurs d'efficacité (indicateurs d'impact intermédiaire et d'impact final). Pour élaborer ces indicateurs de suivi, une méthodologie indicative et une liste d'exemples d'indicateurs ont été publiés par les services de la Commission européenne.

  • Innovation

    Selon l’INSEE, l’innovation est la production, l’assimilation et l’exploitation de la nouveauté dans les domaines économique et social. Elle peut être technologique ou non technologique.

    L’Union européenne a fait de l’innovation une priorité, notamment dans le cadre de la Stratégie Europe 2020, qui vise une croissance intelligente, durable et inclusive. Elle a mis en place une « Union de l’innovation », pour favoriser les conditions et l'accès aux financements pour la recherche et l’innovation. Pour la période 2014-2020, les fonds européens structurels et d’investissement (FESI) soutiennent largement cette priorité, en finançant des projets innovants dans de nombreux secteurs (environnement, emploi, inclusion sociale, TIC, aide aux entreprises, etc.). Le programme-cadre Horizon 2020 a également pour vocation principale le financement de projets de recherche et d’innovation.

  • Irrégularité systémique

    Une irrégularité systémique est une erreur importante et répétitive due aux insuffisances graves des systèmes de gestion et de contrôle.

  • Irrégularités

    Toute violation d’une disposition de droit communautaire résultant d’un acte ou d’une omission d’un opérateur économique qui a ou aurait pour effet de porter préjudice au budget général de l’Union européenne par l’imputation au budget général d’une dépense indue.
    Article 2 (point 7) du règlement n°1083/2006