FSE

 

Europe_info-04_FSE_web

Les États membres de l’Union européenne ont adopté en 2010 la Stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive. Toutes les politiques européennes doivent participer à cette stratégie, avec un budget de 960 milliards d’euros pour la période 2014-2020.

Pour une plus grande efficacité, l’Union européenne a délégué trois de ses politiques aux États-membres :

  • La politique de cohésion économique, sociale et territoriale,
  • La politique de développement rural,
  • La politique des affaires maritimes et de la pêche.

 

Ces trois politiques sont financées par les « fonds européens structurels et d’investissement » (FESI). Parmi eux, lefonds social européen (FSE) intervient dans le cadre de la politique de cohésion économique, sociale et territoriale. Il a pour vocation d’aider les personnes à trouver des emplois de meilleure qualité et d’offrir des perspectives professionnelles plus équitables à tous les citoyens de l’Union européenne.

 

En France, pour la période 2014-2020, le FSE représente 6,03 milliards d’euros. Il intervient sur les thématiques suivantes :

  • Améliorer les possibilités d'emploi,
  • Renforcer l'inclusion sociale et lutter contre la pauvreté,
  • Promouvoir l'éducation, l’acquisition de compétences et l’apprentissage tout au long de la vie,
  • Renforcer les capacités administratives.

Afin de pallier au mieux les problématiques spécifiques des territoires urbains, une partie de l’enveloppe FSE est également mobilisée pour les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

 

Dans le contexte national de décentralisation, les conseils régionauxsont autorités de gestion à hauteur de 35% de l’enveloppe nationale FSE au titre de la formation professionnelle, de l’apprentissage et de l’orientation. L’Etat est autorité de gestion pour l’emploi et l’inclusion, à hauteur de 65% de l’enveloppe nationale FSE.

 

Des projets FSE en France :