Agir ensemble contre le risque d’incendie

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2009 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 1 077 000 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - SUDOE

Agir ensemble contre le risque d'incendie

Thématique(s) : Développement durable et environnement
Bénéficiaire : Conseil Général du Gard (FR)

CTE - Interreg - SUDOE


PYROSUDOE est un projet innovant qui vise à lutter contre les risques incendies afin de réduire les menaces pour la population et les infrastructures et protéger l’environnement et le milieu naturel.
Renforcer la coopération en matière de sensibilisation et de prévention contre les risques d’incendies, c’est ça aussi les fonds européens !

L’objectif général du projet PYROSUDOE est d’améliorer les politiques de gestion en faveur de la lutte contre les risques d’incendies.

Le projet se focalise notamment sur les interfaces zones forestières / habitats, particulièrement touchées par ce risque. Le projet vise à réduire les menaces pour la population et les infrastructures et à protéger l’environnement par l’élaboration de stratégies communes et d’actions pilotes dans les territoires concernés.

Renforcer la coopération dans la lutte contre les risques d’incendie

Le renforcement de l’élaboration de stratégies communes dans la prévention des risques d’incendie sera effectif notamment par la constitution d’un réseau permanent de gestionnaire des interfaces à risques d’incendie (zones forestières / habitats). Ce réseau aura en charge l’harmonisation des procédures ainsi que la mise en place d’actions expérimentales. L’élaboration de protocoles, d’équipements (cartes, systèmes hydrologiques de prévention, etc.), de bases de données et d’expérimentations communs permettront d’élaborer des politiques régionales de lutte contre le risque d’incendie au sein de chaque territoire partenaire. Un module de formation à destination des gestionnaires des zones à risques sera également mis au point.

Former, communiquer et sensibiliser

Ce même module de formation sera également accessible aux collectivités (services d’urbanisme, services de lutte contre les incendies, etc.). Le projet mise beaucoup sur la communication et la sensibilisation. Aussi, des jeux de rôle, des supports de communication numériques ou bien encore des outils de simulation seront élaborés de façon à constitués des outils de sensibilisation innovants. Enfin, une vidéo sur le projet montrant les actions expérimentales menées sera diffusée.

Grâce à l’Europe, les Gardois bénéficient d’une protection renforcée contre les incendies !

Informations complémentaires

  • Durée : 2 ans et demi
  • Coût total : 1 436 000 €

Témoignage

Eric Adrien
coordonnateur du projet Interreg sur les incendies "Pyrosudoe", Conseil général du Gard

des actions communes ont été réalisées avant l’été 2010 par la mise en place de sessions de formation pour les élus, et l’amélioration des supports et outils de communication et de sensibilisation de chacun

Eric Adrien - coordonnateur du projet Interreg sur les incendies "Pyrosudoe", Conseil général du Gard

La question des interfaces «forêts –habitats» implique de fait tous les espaces ruraux européens sujets au risque incendie. Cela concerne de nombreux décideurs en plus des spécialistes de la prévention et de la lutte contre les incendies. A ce jour aucune réelle analyse commune n’existe. Il en va de même pour la mise en place de stratégies mutualisées et d’actions communes significatives.
Ce projet se propose d’y remédier en y apportant sa contribution à la fois sur le plan de la réflexion et d’actions communes, puis de propositions transférables ailleurs, à la fin de projet, qui se termine en octobre 2011. A ce jour, par exemple, des actions communes ont été réalisées avant l’été 2010 par  la mise en place de sessions de formation pour les élus, et l’amélioration des supports et outils de communication et de sensibilisation de chacun (plaquettes, affiches, dvd, campagnes d’affiches…). Ces actions s’appuient sur un protocole commun rédigé entre octobre 2009 et mars 2010 à partir de réunions partenariales d’expertises croisées se déroulant sur ces sujets chez chacun des partenaires.

  • Chiffres clés
    • 7 partenaires
    • Projet de 30 mois
    • 75% de cofinancement FEDER