« B² » : Construction d'un laboratoire de recherches biologiques et biomédicales à l’Université de Rouen

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2013 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 13 110 000 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags Haute-Normandie

« B² » : Construction d'un laboratoire de recherches biologiques et biomédicales à l'Université de Rouen

Thématique(s) : Recherche et Innovation
Bénéficiaire : Université de Rouen

image France avec Haute-Normandie en surbrillance


A l’Université de Rouen, le campus de Mont-Saint-Aignan avait un besoin flagrant de locaux. En 2011, dans le cadre d’une restructuration du campus et d’une extension des bâtiments, décision est prise de construire « B2  » (prononcer « B carré »). B² est le futur bâtiment de recherches biologiques et biomédicales – d’où les deux « B » du B2 . L’opération immobilière est menée sous maîtrise d’ouvrage de la région Haute-Normandie et son ouverture, dont la première pierre a été posée le 12 septembre 2012, est prévue courant 2015.

L’enjeu est double :

  • structurer la recherche en biosciences (biologie et biomédical) sur le site du Mont-Saint-Aignan,
  • améliorer l’attractivité et la visibilité nationales et internationales de l’Institut Fédératif de Recherches Multidisciplinaires sur les Peptides (IFRMP) auprès des étudiants, des jeunes chercheurs et des industriels.

Construit selon les normes « Haute Qualité Environnementale » de basse consommation, le nouveau bâtiment s’étendra sur 10 854 m² répartis sur cinq étages. Il regroupera des fonctions support mutualisées pour l'ensemble des dix-sept équipes de chercheurs, et des espaces de travail seront aménagés pour les entités de recherche.

Par ailleurs, le « B2  » permettra de regrouper les quatre équipes de chercheurs de l’IFRMP 23 (Institut Fédératif de Recherches Multidisciplinaires sur les Peptides), actuellement dispersées sur le site, et accueillera les équipes de l'Institut de la recherche et de l'innovation biomédicales (IRIB). Lors de sa mise en service, le « B² » accueillera aussi les laboratoires « Différenciation et Communication Neuronale et Neuroendocrine » et « Glycobiologie et Matrice Extracellulaire Végétale », deux équipes de l'université de Rouen spécialisées en neurosciences animales et trois infrastructures communes en imagerie cellulaire de Haute-Normandie.

Le bâtiment coûtera 42,8 millions d'euros : près de 30 millions sont financés par la région et 13 millions par le fonds européen de développement régional (FEDER). Cet investissement s’inscrit dans la Stratégie Europe 2020 de l’Union européenne, qui a fixé que 3% du PIB de l’UE sera consacré à la recherche et au développement.

Informations complémentaires

  • Durée : 2 ans
  • Coût total : 42 800 000 €
  • Chiffres clés
    • 7000 m² de laboratoires
    • 17 centrales de traitement d’air
    • 10 000 mètres linéaires de tuyauteries EC/EF
    • 125 tonnes de gaine