Contribuer à l'innovation dans le domaine de la floriculture pour la conquête de nouveaux marchés

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2009 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 1 058 721 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - MED

Contribuer à l'innovation dans le domaine de la floriculture pour la conquête de nouveaux marchés

Thématique(s) : Aides aux entreprises ; Coopération ; Recherche et Innovation
Bénéficiaire : Association Hyères Hortipole

CTE - Interreg - MED


Le sud de l’Europe constitue l’espace de coopération Interreg MED. Dans cet espace, afin de répondre à la concurrence des pays d’Europe du Nord, de la Chine, du Kenya ou de l’Equateur, le projet FLORMED vise à renforcer la filière horticole méditerranéenne via une stratégie de spécialisation dans l’offre de fleurs, notamment en termes d’innovation végétale et de mise sur le marché des produits floraux.

Une plateforme de coopération commerciale

Lancé en juillet 2009 et cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER), le projet FLORMED a tout d’abord permis la mise en place d’un logiciel de vente et d’achat à distance entre le Marché aux fleurs d’Hyères dans le Var et celui de San Remo dans le nord de l’Italie. Ce nouveau système permet aux acheteurs de passer outre les déséquilibres entre l’offre de produits floraux de part et d’autre des Alpes en centralisant les offres et les demandes dans un marché unique.

Création d’un catalogue commun de fleurs méditerranéennes

Une deuxième partie du projet se concentre sur l’élaboration d’un catalogue commun de fleurs renommées de la Méditerranée par les partenaires de la zone euro-méditerranéenne : le Var et les Alpes Maritimes en France, Valence en Espagne, la Thessalie en Grèce et la Ligurie en Italie. Il s’agit de donner une meilleure visibilité à ces produits floraux pour répondre à la pression commerciale des pays d’Europe du Nord, de la Chine, du Kenya ou encore de l’Equateur. La valorisation de ces fleurs permet ainsi aux producteurs de cette zone, habituellement concurrents, de collaborer autour de la défense de leurs intérêts commerciaux.

Innovation horticole

Les quatre pays partenaires se sont également rapprochés pour optimiser la production de fleurs caractéristiques de leurs régions. Le Centre d’expérimentation horticole d’Hyères (le Scradh) travaille ainsi sur de nouvelles variétés végétales afin de proposer des systèmes de cultures plus rentables et économes pour l’environnement, ayant des périodes de récolte allongées.

Favoriser l’accueil d’entreprises dans les territoires méditerranéens

Le projet FLORMED permet enfin la rédaction d’une étude concernant les bonnes pratiques pour l’accueil et le développement d’entreprises de production horticole. Cette étude, menée au bénéfice des partenaires sur trois grands territoires de production du bassin méditerranéen, est un point clef de la collaboration entre partenaires privés et publics du programme, dans une vision commune de leur développement. La coopération transnationale européenne permet ainsi de stimuler la production floricole méditerranéenne.

Informations complémentaires

  • Durée : 3 ans
  • Coût total : 1 866 667 €

Témoignage

Laurent RONCO
Directeur du Syndicat du centre régional d’application et de démonstration horticole (SCRADH)

Le projet FLORMED, soutenu par le Fonds européen de développement régional (FEDER) a permis de mettre en place et de financer un programme d’actions concret, réalisé en commun avec des partenaires européens.

Laurent RONCO - Directeur du Syndicat du centre régional d’application et de démonstration horticole (SCRADH)

Le projet FLORMED, soutenu par le Fonds européen de développement régional (FEDER) a permis de mettre en place et de financer un programme d’actions concret, réalisé en commun avec des partenaires européens : nous avons investi dans un outil serre innovant et recruté une personne à mi-temps pour réaliser un programme d’expérimentations dont les résultats sont transposables à d’autres pays. La réalisation d’une étude botanique et les références techniques que nous produisons sur l’arum, le pavot, et autres spécialités nous permettrons d’innover et de diversifier l’offre végétale chez les professionnels.

  • Chiffres clés
  • 590 exploitations varoises de la filière horticole ornementale