Coopération franco-italienne pour la gestion d’un parc marin international

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2010 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 1 641 510 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - ALCOTRA

Coopération franco-italienne pour la gestion d'un parc marin international

Thématique(s) : Développement durable et environnement ; Espaces naturels à enjeux 
Bénéficiaire : Office de l’Environnement de la Corse, Département « Parc Marin International des Bouches de Bonifacio »

CTE - Interreg - ALCOTRA


L’objectif du projet ? La mise en place d’un Parc marin international entre la Corse et la Sardaigne, à partir d’une gestion commune de l’espace. Une coopération au-delà des frontières rendue possible par les Fonds européens de coopération territoriale.

Une nouvelle forme juridique pour faciliter la coopération

L’Office de l’Environnement de Corse et le Parc National de l’Archipel de La Maddalena poursuivent leur collaboration transfrontalière, initiée en 1993 lors de l’adoption d’un protocole pour la création d’un Parc Marin International dans les Bouches de Bonifacio (P.M.I.B.B.). Après réflexion, le cadre légal nécessaire à une gestion conjointe a été identifié : il s’agira d’un Groupement Européen de Coopération Territoriale (GECT).

Un plan de gestion commun

L’intérêt de cette forme juridique spécifique ? Faciliter la réalisation d’actions communes entre des partenaires situés de part et d’autre de la frontière. Parmi les actions conjointes envisagées, la première est l’élaboration d’un plan de gestion commun ayant pour objectif de dynamiser et de protéger le territoire (objectifs, méthodes et modalités de gestion innovantes).

Expérimentation et harmonisation des règles

Dans un 2ème temps, l’équipe expérimentera un plan énergétique autonome sur deux sites pilotes (l’île de Spargi côté italien, îles Lavezzi côté français), dans la perspective de contribuer au développement durable du territoire. Enfin, le projet devrait aboutir à une harmonisation des règles en vigueur, afin de garantir l’accès à l’ensemble du territoire à un large éventail d’usagers (populations locales et touristiques, enfants, personnes âgées, etc.)

Permettre un développement commun, harmoniser les pratiques, établir des cadres de collaboration efficaces, c’est le sens des programmes de coopération financés par le Fonds européen de développement régional (FEDER).

Informations complémentaires

  • Durée : 3 ans
  • Coût total : 2 188 680 €

Témoignage

Marco CARPI
Directeur du S.T.C.

mise en valeur du patrimoine naturel et culturel des Bouches de Bonifacio

Marco CARPI - Directeur du S.T.C.

Le projet s’inscrit avant tout dans une optique de durabilité avec deux axes forts qui sont, d’une part le respect et la mise en valeur du patrimoine naturel et culturel des Bouches de Bonifacio et, d’autre part, la constitution du premier G.E.C.T. du programme P.O. Italie- France Maritime destiné à pérenniser les actions de coopération transfrontalière menées conjointement par les deux partenaires concernés, l’Office de l’Environnement de la Corse et le Parc National de l’Archipel de La Maddalena

  • Chiffres clés
    • 2 partenaires : l’un français, l’autre italien
    • 36 mois de collaboration pour la gestion conjointe du parc
    • 2 sites pilote sur lesquels sera expérimenté le plan énergétique autonome