Developpement d'une flotte de bus circulant aux biocarburants à Lille

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2008 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 14 230 000 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags Nord-Pas de Calais

Developpement d'une flotte de bus circulant aux biocarburants à Lille

Thématique(s) : Développement durable et environnement ; Energie ; Transports
Bénéficiaire : Lille Métropole Communauté urbaine (LMCU)

image France avec Nord-Pas-de-Calais en surbrillance


Dans le cadre de la protection de l’environnement, le projet « Acquisition de 75 bus utilisant le biogaz ou le gaz naturel » a pour objectif d’améliorer la qualité et l’attractivité des transports publics, et d’encourager les solutions alternatives à la voiture en valorisant dans le même temps une source locale d’énergie renouvelable. Le projet est cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER).

Amener la totalité des bus de la Métropole Lilloise à rouler au gaz

Soutenu par le Fonds européens de développement régional (FEDER) et l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), le projet consiste à amener la totalité du parc autobus du réseau de la métropole lilloise, soit environ 400 véhicules, à rouler au biogaz et au gaz naturel d’ici 2012. La filière biogaz permet de réduire fortement les émissions de gaz à effet de serre. L’utilisation de biogaz comme carburant doit donc se développer au maximum des capacités de production. La participation au financement de ce projet du FEDER permet à la métropole d’offrir plus rapidement une meilleure offre de transport aux usagers. Le projet propose une alternative à la voiture tout en luttant contre le réchauffement de la planète et la pollution urbaine.

Un bilan économique et environnemental très positif

La différence de coût entre une motorisation diesel et une motorisation gaz est de 35 000 euros par bus. Pour 75 bus, l’émission de gaz à effet de serre a été diminuée de 14 250 tonnes par an. De plus, les bus roulant au biogaz sont beaucoup moins bruyants. La communication du projet est également exemplaire, puisqu’il est affiché sur les bus que ceux-ci circulent au moyen d’une technologie propre, économe et durable. En soutenant ce projet, le FEDER a démontré sa capacité à investir dans des projets innovants et soucieux de l’environnement.

Informations complémentaires

  • Durée : 4 ans
  • Coût total : 27 170 000 €

Témoignage

Yannick JACOB
Chef de service Lille Métropole, Direction des Transports

La participation du Fonds européen de développement régional (FEDER) dans ce projet a certes contribué de manière importante d’un point de vue financier à l’achat des véhicules.

Yannick JACOB - Chef de service Lille Métropole, Direction des Transports

Lille Métropole a fait le choix de la filière gaz pour sa flotte de bus. Le retour d’expériences depuis de nombreuses années sur ce sujet a permis de conforter et de renforcer le choix fait par Lille Métropole tant sur le plan technique, financier qu’environnemental. La participation du Fonds européen de développement régional (FEDER) dans ce projet a certes contribué de manière importante d’un point de vue financier à l’achat des véhicules mais a également contribué à la reconnaissance au niveau européen du choix de la filière gaz fait par Lille Métropole.

  • Chiffres clés
    • 14 250 tonnes de gaz à effet de serre en moins par an pour 75 bus
    • 35 000 € économisés par bus pour une motorisation gaz