EcoRegions : le défi de la transition écologique dans les régions européennes

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2012 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 1 021 884 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - Europe

EcoRegions : le défi de la transition écologique dans les régions européennes

Thématique(s) : Coopération ; Développement durable et environnement
Bénéficiaire : Conseil régional de Picardie

CTE - Interreg - Europe


Le projet EcoRegions, dont la Picardie est chef de file,  aborde le défi de la transition écologique de l’économie au niveau régional par la promotion de l’utilisation durable des ressources naturelles et le principe de l’efficacité énergétique globale dans les domaines de la conception de produits « verts », l’investissement par les PME dans les technologies « vertes »,…

Il vise à :

  • élaborer des recommandations politiques pour la mise en œuvre de la stratégie 2020 de l’Union européenne au niveau régional ;
  • organiser le transfert de bonnes pratiques existantes et performantes dans le domaine de la croissance verte.

Il réunit 11 partenaires de 9 pays différents dans le cadre du programme de coopération Interreg IVC : la Région de Jämtland en Suède, l’Agence de l’Energie du Nord de la Région des Grandes Plaines en Hongrie, le District de Bamberg dans le Land de Bavière en Allemagne, le Comté d’Hordaland en Norvège,, l’agence de développement économique de la Région de Kainuun en Finlande, le Limousin, Région française qui met à la disposition du projet la méthodologie qu’elle a élaborée pour le transfert de bonnes pratiques dans le cadre du réseau européen Rur@ct, la chambre de commerce de Crémone en Région Lombardie en Italie, le Land de Thuringeen Allemagne, l’agence pour la maîtrise intelligente de l’énergie de Malte, le réseau européen ERRIN sur la recherche et l’innovation : European Regions Research and Innovation Network et la Picardie.

Un certain nombre de "bonnes pratiques" ont été identifiées, comme, par exemple, le logement à faible impact environnemental, la production et l’approvisionnement des entreprises en bio gaz, une usine de bio-énergie, des process innovants pour le chauffage collectif, la formation en matière d’emplois "verts", la valorisation des éco-produits, un plan régional entreprise et environnement, …

Autant d'initiatives locales, développées par les territoires qui s'inscrivent toutes au cœur de la problématique de la mutation vers une économie innovante et durable.

Informations complémentaires

  • Durée : 1 an et demi
  • Coût total : 1 482 814 €
  • Chiffres clés
  • 20 bonnes pratiques étudiées, 1 transférée