Etude de faisabilité de points de dégustation des produits de la pêche

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2012 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEP Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 21 500 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags Provence-Alpes-Côte d'Azur

Etude de faisabilité de points de dégustation des produits de la pêche

Thématique(s) : Agriculture et pêche
Bénéficiaire : Marco Polo : échanger autrement

image France avec Provence-Alpes-Côte d'Azur en surbrillance


Objectifs :

L’objectif est de réaliser une étude de faisabilité afin que les pêcheurs professionnels varois puissent valoriser les produits de leur pêche grâce à des points de dégustation directs des poissons pêchés. Pour cela, il s’agit de déterminer le lieu de dégustation (port, marché, habitat du pêcheur, etc.), de réaliser un diagnostic technique en amont (règles d’hygiène et vétérinaires, équipements nécessaire et/ou obligatoire), de déterminer le cadre réglementaire et fiscal de l’activité et surtout de définir le mode d’organisation de cette activité au profit de la pêche professionnelle varoise.

Résultats :

  • Des modes opératoires de dégustation des produits de la pêche identifiés
  • Un cadre réglementaire de l’activitéCouplage entre les dégustations des poissons pêchés et le pescatourisme

Points forts :

  • Le Var, territoire d’expérimentation du pescatourisme a permis des complémentarités entre les deux projets
  • Partenariat déjà établi ont facilité le projet
  • Une idée de projet porté par les pêcheurs
  • L’appropriation par les pêcheurs des pratiques de diversification de leur activité

Plus-value de l’Axe 4 :

  • C’est un prolongement du projet Pescatourisme financé par l’Axe 4

Informations complémentaires

  • Durée :
  • Coût total : 102 500 €

Témoignage

Rémi Bellia
Directeur de l’association Marco Polo Echanger Autrement

Nous savions que si le pari du pescatourisme réussissait d’autre portes s’ouvriraient. Le pescatourisme est maintenant pratiqué partout en France. Comme en Italie, l’ittitourisme (dégustation des produits de la pêche) suivra. En 3 ans, La France a rattrapé son retard de 10 ans sur l’Italie pour faire valoir ces activités de diversification auprès de l’Union Européenne.