Favoriser la production, la distribution et l'utilisation d'éco-matériaux dans le Nord de l'Europe

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2008 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 4 000 288 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags Alsace

Favoriser la production, la distribution et l'utilisation d'éco-matériaux dans le Nord de l'Europe

Thématique(s) : Coopération ; Développement durable et environnement
Bénéficiaire : Création Développement d’Eco-Entreprises (Cd2e)

découpage france alsace-lorraine


Le projet « CAP’EM » Cycle Assesment Procedure for Eco-Materials (Procédure d’analyse en cycle de vie simplifiée des éco-matériaux) a été initié dans le cadre des priorités de développement durable et d’écoconstruction fixées par l’Europe.

Il bénéficie de l’aide du programme européen de coopération transfrontalière Interreg IVA Europe du Nord Ouest (ENO) financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER). A travers le projet CAP’EM, dix partenaires experts apportent leurs contributions, expériences et savoir-faire afin d’évaluer les écomatériaux, de comparer leurs performances et d’en favoriser la production, la distribution et l’utilisation.

Des objectifs en faveur de la protection de l’environnement

Les objectifs principaux du projet sont de développer une méthodologie harmonisée, reconnue au niveau européen, basée sur «l’analyse simplifiée» du cycle de vie, dans le but d’évaluer les impacts sur l’environnement et la santé des matériaux de construction.

Il s’agit aussi de classer et comparer les éco-matériaux à l’aide de ladite méthodologie et établir une argumentation technique et commerciale. De plus, le projet permettra de diffuser l’information, de former les acteurs sur les éco-matériaux et leur utilisation (notamment via un site internet), de mener des opérations de sensibilisations, de créer des centres de ressources ou espaces témoins dans chacun des cinq pays dans lesquels les éco-matériaux seront présentés et mis en situation.

Des actions en faveur de la coopération transeuropéenne

La diffusion des méthodes, des outils et des résultats de CAP’EM est essentielle. En effet, cela permet d’encourager l’utilisation des éco-matériaux dans les secteurs de la construction et du bâtiment. C’est la première fois que les experts des cinq pays européens se sont réunis pour définir ce qu’est réellement un éco-matériau. Cette coopération est encouragée par le programme Interreg.

Informations complémentaires

  • Durée : 53 mois
  • Coût total : 8 000 576 €

Témoignage

Thomas PLANKEELE
Coordinateur du projet CAP’EM

Il est difficile de définir les éco-matériaux, de leur octroyer une existence réglementaire et de les comparer, en termes de performances écologiques et énergétiques, aux matériaux traditionnels

Thomas PLANKEELE - Coordinateur du projet CAP’EM

Il est difficile de définir les éco-matériaux, de leur octroyer une existence réglementaire et de les comparer, en termes de performances écologiques et énergétiques, aux matériaux traditionnels.

Le projet CAP’EM, Cycle Assesment Procedure for Eco-Materials (Procédure d’analyse en cycle de vie simplifiée des écomatériaux), constitue donc une formidable occasion de permettre aux utilisateurs européens de bénéficier de données fiables et transparentes sur ces éco-matériaux. Ce projet, cofinancé par le Fonds européen de développement régional (FEDER), permettra au niveau européen de comparer les éco-matériaux et d’évaluer l’impact des matériaux et des produits de construction sur l’environnement et la santé.

  • Chiffres clés
    • 10 partenaires experts issus de 5 pays : France, Angleterre, Belgique, Pays-Bas, Allemagne
    • 150 éco-matériaux analysés
    • 5 bâtiments éco-construits ou éco-réhabilités
    • 8 showrooms de démonstration des éco-matériaux