L’égalité hommes/femmes au service de la croissance

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2008 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 1 317 116 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - Europe

L'égalité femmes-hommes au service de la croissance

Thématique(s) : Emploi et inclusion sociale
Bénéficiaire : Région Ile-de-France

CTE - Interreg - Europe


Financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) dans le cadre du programme Interreg IVC, le projet GENDER FOR GROWTH vise un échange d’expérience sur deux principaux sujets : la croissance et l’égalité hommes/femmes.

La parité, un objectif européen encore loin d’être atteint

Le taux d’emploi chez les femmes et chez les hommes est encore très inégal dans l’économie actuelle. Une grande partie de la population féminine continue de subir des restrictions sur le marché du travail et dans les opportunités de création d’entreprise. Si les stratégies européennes avaient fixé pour objectif 60% de femmes actives d’ici 2010 (stratégie de Lisbonne adoptée en 2000), cet objectif est aujourd’hui encore loin d’être atteint. Par delà les droits bafoués, cette inégalité persistante constitue un obstacle à la croissance.

Pour une meilleure prise en compte de l’égalité hommes/femmes dans l’économie

L’objectif du projet GENDER FOR GROWTH est de faire accepter la dimension paritaire hommes/ femmes dans les économies régionales. Le projet prévoit également la transposition des politiques les plus pertinentes dans les différentes économies régionales. Enfin, des instruments ciblés de communication seront développés pour mieux informer les décideurs locaux et faciliter l’application des mesures adéquates.

Des partenaires complémentaires pour des résultats concrets

Huit partenaires venant de sept pays différents (France, Espagne, Italie, Hongrie, Roumanie, Grèce, Suède) ont travaillé ensemble sur ce projet et se sont focalisés en particulier sur les domaines de l’entreprenariat, des conditions de travail et de l’accès à l’emploi et à la formation. Alors que les pays nordiques présentent une forte sectorisation professionnelle mais des taux de féminisation de l’emploi les plus élevés, les pays méditerranéens ont à l’inverse un marché du travail moins segmenté mais des taux d’emploi féminin parmi les plus bas d’Europe.

Ces différences permettent un échange enrichissant des bonnes pratiques respectives entre les partenaires. Les travaux du projet aboutiront à des recommandations destinées aux politiques régionales et à la réalisation d’un guide de pratiques innovantes. Avec le soutien des Fonds européens, le projet GENDER FOR GROWTH contribue à la diminution des inégalités hommes/femmes.

Informations complémentaires

  • Durée : 3 ans
  • Coût total : 1 689 094 €

Témoignage

Vincent CALLIES
Extrait du site gender4growth.eu

Le projet GENDER FOR GROWTH vise un échange d’expérience sur deux principaux sujets : la croissance et l’égalité femmes/ hommes. L’objectif du projet est d’optimiser les politiques de développement économique des partenaires par une meilleure prise en compte de la dimension de genre. Le sous-objectif est d’identifier les politiques économiques pertinentes qui intègrent de façon satisfaisante la dimension de genre, de développer des supports pour leurs transpositions, d’initier ce transfert auprès des partenaires du projet, et de développer des instruments ciblés de communication.

Vincent CALLIES - Extrait du site gender4growth.eu

Le projet GENDER FOR GROWTH vise un échange d’expérience sur deux principaux sujets : la croissance et l’égalité femmes/ hommes. L’objectif du projet est d’optimiser les politiques de développement économique des partenaires par une meilleure prise en compte de la dimension de genre. Le sous-objectif est d’identifier les politiques économiques pertinentes qui intègrent de façon satisfaisante la dimension de genre, de développer des supports pour leurs transpositions, d’initier ce transfert auprès des partenaires du projet, et de développer des instruments ciblés de communication.

  • Chiffres clés
  • 8 partenaires venant de 7 pays différents