L'observation satellite au service de l'aménagement et de la préservation du territoire

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2009 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 1 944 435 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - Caraïbes

L'observation satellite au service de l'aménagement et de la préservation du territoire

Thématique(s) : Développement durable et environnement ; Recherche et Innovation
Bénéficiaire : Centre IRD Martinique-Caraïbes (Institut de recherche pour le développement)

CTE - Interreg - Caraïbes


Porté par un partenariat large et diversifié, le projet international CARIBSAT permet de doter les Antilles d’un observatoire sur l’environnement. Ce projet a été soutenu par les Fonds européens dans le cadre du programme de coopération européenne INTERREG.

Le projet CARIBSAT consiste à concevoir et à mettre en oeuvre un Observatoire sur l’environnement à l’échelle des petites Antilles. L’outil ? Un Atlas géographique dynamique, alimenté par des imageries satellitaires, des données environnementales et des chroniques hydrométéorologiques.

Un projet international

CARIBSAT associe onze partenaires européens et trois partenaires associés, entreprises, parcs naturels, associations de surveillance des espaces naturels fragiles, centres de recherche météorologique, universités.

La station d’acquisition des images satellitaires est située en Guyane, la plateforme technique est au Centre IRD de la Martinique.

L’observatoire permet la collaboration entre chercheurs et la formation pour les étudiants et les experts. Le projet est un facteur d’ouverture à la coopération européenne et internationale car il rend possible le rapprochement des acteurs publics et privés dans chaque île des Caraïbes. Enfin, c’est un outil d’évaluation, de gestion et d’aménagement pour les territoires considérés.

Des bénéficiaires très larges

Le projet bénéficie à des publics très larges des Petites Antilles, de la Martinique, de la Guadeloupe et des Communautés françaises de Saint-Barthélemy et Saint-Martin : institutions publiques, organisations non gouvernementales et sociétés privées oeuvrant pour la gestion durable des territoires et la préservation des espaces naturels terrestres et marins.

D’un coût total de 2 864 073 €, le projet a été soutenu par le Fonds européen de développement régional (FEDER) à hauteur de 1 944 435 €.
Avec le soutien du FEDER, les Antilles se dotent d’un outil performant de gestion du territoire.

Informations complémentaires

  • Durée : 2 ans
  • Coût total : 2 864 073 €

Témoignage

Marc MORELL
Coordinateur du projet CARIBSAT

Le projet Caribsat met la science et la technologie au service de l’environnement en utilisant l’imagerie satellitaire pour disposer d’un outil d’observation de notre espace territorial. Les décideurs politiques pourront ensuite en disposer pour les aider dans leurs prises de décision dans une optique de gestion optimale des espaces terrestres et littoraux des îles des petites Antilles. Caribsat permettra d’intégrer des observations relatives, par exemple, à la santé des récifs coralliens fortement influencés par la hausse de la température des océans et des pollutions d’origine terrestre.

  • Chiffres clés
    • 11 partenaires au sein de l’Union européenne
    • 3 partenaires hors Union européenne