© SARL Jardin de Château Gaillard

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2008 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEADER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 500 000 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags Martinique

Nouvelle technologie pour la production de tomates

Thématique(s) : Agriculture et pêche
Bénéficiaire : SARL Jardin de Château Gaillard

 Martinique


En 2003, la Martinique produisait 6 000 tonnes de tomates en plein sol, une production qui a chuté à 2000 tonnes en l'espace d'un an. Les causes de cette chute de production : une petite mouche blanche ravageuse de plants, l'aleurode (le TYLCV) et le flétrissement bactérien (un autre parasite). Les pertes de production ont atteint les 100% en plein champ et il n'existe pas de lutte chimique contre ces parasites.

Un projet adapté à un contexte agricole particulier

Après un diplôme d'ingénieur en agronomie tropicale, Simon de Reynal a voulu développer un projet dans sa commune d'origine, le Morne-Rouge.
L'idée innovante de ce projet est de cultiver les tomates en hors-sol dans des serres étanches pour empêcher toute introduction de bactéries.
Le Morne-Rouge réunit toutes les conditions favorables : altitude, eau disponible, luminosité, hygrométrie (humidité de l'air).
En juillet 2008, débute la construction de quatre serres de 5 000 m2 chacune. Un an et demi après le début des travaux, 22 nouveaux emplois voient le jour.
La production de la SARL, le jardin de château Gaillard permettra de mieux couvrir les besoins du marché local.

Une culture sous serre en hydroponie

Cette technologie permet de s'affranchir des contraintes climatiques en contrôlant l'hygrométrie par un système de brumisateurs. Un système de toits ouvrants facilite aussi la régulation de la température.
Chaque plant est nourri grâce à un système de goutte à goutte relié à un local technique où sont élaborées les solutions nutritives.
Ces serres de culture hors sol permettent ainsi d'atteindre deux objectifs : une température constante de 28°C  et une hygrométrie de 72%.
Ce projet pilote est aussi respectueux de l'environnement . Les eaux de drainage sont récupérées et recyclées grâce à un système provenant d'Europe du Nord qui désinfecte l'eau par rayonnement ultraviolet.

L'investissement total est de 2,5 millions d'euros, dont près de 500 000 euros viennent de l'Europe. Ont aussi participé le ministère en charge de l'agriculture (205 171 euros) et le fonds d'investissement des départements d'outre-mer (FIDOM)  (65 327 euros).

 

Informations complémentaires

  • Durée : 2 ans
  • Coût total : 2 500 000 €

Témoignage

Simon de Reynal
SARL Jardin de Château Gaillard

Contre ces parasites, il n'existe pas de lutte chimique

Simon de Reynal - SARL Jardin de Château Gaillard

Contre ces parasites, il n'existe pas de lutte chimique. L'idée a donc été de faire du hors-sol, dans des serres étanches pour empêcher toute introduction de bactéries.

  • Chiffres clés
  • 4 serres de 5 000 m² chacune
    22 emplois créés