Outils pour la structuration et la mise en réseau des données culturelles de la Grande Région

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2009 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 740 208 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - Grande Région

Outils pour la structuration et la mise en réseau des données culturelles de la Grande Région

Thématique(s) : Culture et tourisme ; Recherche et Innovation ; TIC
Bénéficiaire : Agence luxembourgeoise d’action culturelle (GDL)

CTE - Interreg - Grande Région


Le projet « plurio.net » met en place des instruments informatiques nécessaires au développement culturel de la Grande Région. Promouvoir et valoriser la culture dans les zones transfrontalières, c’est ça aussi les fonds européens !

Un portail unique sur l’activité culturelle de la Grande Région

L’objectif du projet Plurio.net est de rassembler l’information culturelle de la grande Région au moyen d’une base de données transfrontalière et de la rendre publique.

Ce projet s’adresse particulièrement à trois groupes cibles :

  • Les administrations publiques de la culture ;
  • les opérateurs culturels, les médias et « Industries Créatives » ;
  • le « Grand public ».

Depuis 2009, 3 000 à 4 000 manifestations sont en ligne quotidiennement, 10 000 adresses culturelles et 1 500 acteurs culturels sont enregistrés. Cette base de données commune est rendue publique via divers canaux web comme les sites internet régionaux culturels ; papier dans les agendas culturels des régions participantes ou encore lors des manifestations. D’autres circuits de distribution seront développés comme des applications pour iPhone ou encore des partenariats avec les média. Grâce à cette multiplicité des supports de diffusion, 130 000 visiteurs mensuels consultent les contenus issus de Plurio.net.

Deux défis : s’aligner sur les développement d’internet et créer un effet réseau impliquant tous les acteurs culturels de la Grande Région

Le portail a permis de connecter entre elles des bases de données existantes en permettant une diffusion multiple des informations. Un des défis du projet est  donc d’adapter l’outil aux évolutions d’internet tout en le rendant simple d’utilisation pour les utilisateurs. En effet, ce projet permet aux opérateurs culturels de la Grande Région d’encoder eux-mêmes les données concernant leurs organisations et leurs activités sur une base de données commune. Les acteurs transfrontaliers publics comme privés du secteur de la culture sont donc impliqués dans
le développement et l’alimentation de cet outil.

Le projet alimente des interfaces des sites internet culturels, régionaux ou transfrontaliers, publics ou privés. Il met à disposition, grâce à une interface libre d’utilisation, les contenus qui sont sur son site. Ainsi, n’importe quelle ville peut par exemple importer sur son site Internet, les informations qui concernent les manifestations qui ont lieu sur son territoire et qui ont été entrées dans la base de données de Plurio.net. Avec le soutien du Fonds européen de développement régional (FEDER), la Grande Région développe une infrastructure TIC transfrontalière afin de promouvoir et développer son offre et l’accès à la culture.

Informations complémentaires

  • Durée : 3 ans
  • Coût total : 1 480 416 €

Témoignage

Frédéric Lapique
Directeur de Centre de ressources de la culture en Lorraine (ARTECA), partenaire lorrain de Plurio.net

ce projet est devenu un outil stratégique de développement culturel à l’échelle de la Grande Région

Frédéric Lapique - Directeur de Centre de ressources de la culture en Lorraine (ARTECA), partenaire lorrain de Plurio.net

Au-delà de la réalisation concrète du site Internet Plurio.net qui est l’un des premiers portails d’information culturelle à l’échelle transfrontalière, ce projet est devenu un outil stratégique de développement culturel à l’échelle de la Grande Région. Plurio est aussi une réponse nouvelle à la multiplication des sources d’informations et des sites sur le web, qui permet de partager et d’optimiser les ressources nécessaires à l’information et à la communication par Internet, ce qui, nous l’espérons, garantira la pérennité de ce service public d’information et améliorera la visibilité européenne de la Grande Région.

  • Chiffres clés
    • 6 partenaires
    • 3 groupes cibles