Promouvoir des activités culturelles entre la France, la Wallonie et les Flandres

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2007 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 1 269 496 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - France Wallonie Flandres

Promouvoir des activités culturelles entre la France, la Wallonie et les Flandres

Thématique(s) : Aucun objet associé.
Bénéficiaire : Via Lactea vzw

CTE - Interreg - France Wallonie Flandres


Vis-à-Vis est un projet culturel et social, financé par le Fonds européen de développement régional (FEDER) qui travaille sur la professionnalisation des musiques populaires et actuelles dans la région transfrontalière du Nord de la France et de la Flandre occidentale qui ont des intérêts communs dans le domaine culturel. Le projet propose de s’appuyer sur cette culture commune pour démontrer que la collaboration transfrontalière dans ce secteur musical peut générer une importante valeur ajoutée économique et contribuer à la construction et à la promotion de l’identité culturelle du territoire.

Objectifs du projet

Le réseau Vis-à-Vis a pour objectif de permettre aux musiciens et acteurs culturels des régions du Nord de la France et de la Flandre occidentale de mener une réflexion et de créer des productions musicales communes sur le thème de la musique populaire et festive de la région transfrontalière. Cette réflexion concerne la création artistique, la mobilité des artistes et autres professionnels de la culture, la transmission et l’apprentissage en matière musicale, la création d’emplois et l’insertion des personnes en difficulté sociale, l’action culturelle, l’organisation d’événements de manière participative et respectueuse de l’environnement.

Exemples d’actions concrètes

Vis-à-Vis est particulièrement actif dans le domaine des productions transfrontalières. Plusieurs collectifs rassemblant des musiciens originaires des deux régions ont ainsi déjà été formés. Le projet donne l’opportunité aux artistes prometteurs locaux de se produire dans toute la région frontalière, de se professionnaliser et de se faire connaître à de nouveaux publics.

Le projet propose également des actions de professionnalisation à destination des collectifs transfrontaliers mais aussi à destination des artistes et groupes français et flamands qui bénéficient des contacts des différents partenaires pour se rencontrer et se produire dans des lieux où ils n’auraient peut-être jamais joué. Vis-à-Vis organise aussi des formations et des soirées de rencontres destinées aux artistes et promoteurs de la région transfrontalière, permettant à tous les autres acteurs du secteur de la musique de se rencontrer et de débattre de divers sujets.

Enfin, dans le cadre de la professionnalisation, le projet propose la création d’une équipe événementielle composée de chômeurs longue durée de Courtrai, intéressés pour travailler dans le secteur culturel. Il s’agit de leur permettre d’acquérir de l’expérience dans le domaine culturel et plus précisément de la musique. Ce projet jette les bases d’une coopération solide et durable qui est bénéfique pour les organisateurs, le public et les artistes.

Informations complémentaires

  • Durée : 4 ans
  • Coût total : 2 535 040 €

Témoignage

Piet DECOSTER
Directeur de Via Lactea, membre du réseau transfrontalier Vis-à-Vis

Nous avons pu développer, avec le soutien du Fonds européen de développement régional (FEDER), de nombreux projets concrets de coopération sur le territoire transfrontalier franco-belge

Piet DECOSTER - Directeur de Via Lactea, membre du réseau transfrontalier Vis-à-Vis

Nous avons pu développer, avec le soutien du Fonds européen de développement régional (FEDER), de nombreux projets concrets de coopération sur le territoire transfrontalier franco-belge : des projets artistiques et culturels, mais aussi des projets de développement social ou économique innovants dans notre secteur d’activité. Ces projets se sont consolidés au fil du temps, ont donné lieu à des collaborations avec d’autres opérateurs, ici ou ailleurs en Europe, et ont surtout permis de tisser de solides liens de travail et d’amitié au-delà de la frontière.

  • Chiffres clés
    • 4 projets de collectifs transfrontaliers composés de musiciens des trois régions
    • 8 partenaires dans deux pays impliqués : France et Belgique