Réalisation d'une étude de modélisation pour estimer les trajectoires des larves de moules

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2010 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEP Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 24 900 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags Basse-Normandie

Réalisation d'une étude de modélisation pour estimer les trajectoires des larves de moules

Thématique(s) : Agriculture et pêche ; Développement durable et environnement
Bénéficiaire : IFREMER Port en Bessin

image France avec Basse-Normandie en surbrillance


Le Laboratoire de l’IFREMER Port en Bessin, à la demande des professionnels, va réaliser une modélisation hydro‐biologique qui permettra d’estimer les trajectoires des larves de moules.

La Basse Normandie est dotée de gisements mouliers en eau profonde, situés au large de la Côte Est du Cotentin, ils sont exploités par une flottille de 30 à 40 chalutiers. Cette moule est aujourd’hui un marqueur du territoire. Elle est reconnue pour son goût, sa qualité et l’exemplarité de la gestion de cette pêcherie. Chaque année depuis 1981, cette pêcherie fait l'objet d'une campagne de prospection, avec l'appui de l'Ifremer (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer), qui permet d'évaluer la ressource avant l'ouverture des gisements. En fonction de l'abondance de celle‐ci et de la taille des moules, les cinq différents gisements de la pêcherie sont fermés ou ouverts plus ou moins longtemps pendant la saison, qui s'étale de juin à octobre. Malgré une réglementation stricte, d’importantes fluctuations inter‐annuelles sont observées, ne permettant pas l’ouverture de l’ensemble des gisements tous les ans.

Ce projet a pour objectifs de :

  • Générer des informations sur les moules des gisements Est Cotentin (reproduction, sensibilités aux multiples facteurs naturels et anthropiques…)
  • Comprendre l’inter‐connectivité entre les gisements et tenter d’expliquer les fortes variabilités inter‐annuelles observées depuis près de 20 ans lors des évaluations de stocks réalisés tous les ans par IFREMER et le Comité Régional des Pêches Maritimes de Basse Normandie.
  • Renforcer la cogestion des sites mouliers et ainsi permettre une exploitation durable de ces gisements.

Informations complémentaires

  • Durée :
  • Coût total : 199 000 €