Réduire et contrôler l’impact du trafic routier dans les Alpes

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2009 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 1 016 833 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - Espace Alpin

Réduire et contrôler l'impact du trafic routier dans les Alpes

Thématique(s) : Développement durable et environnement
Bénéficiaire : Toutes les régions des Alpes centrales et occidentales

CTE - Interreg - Espace Alpin


Face à l’augmentation du trafic routier transalpin, et à ses conséquences néfastes sur les populations, les activités économiques et l’environnement des vallées traversées, les régions alpines ont mis en place le projet iMONITRAF ! (Implementing Monitraf). Avec l’aide du Fonds européen de développement régional (FEDER), elles coordonnent désormais leurs politiques en faveur d’une meilleure gestion des flux de transit à travers les Alpes.

Assurer la qualité de vie dans les régions alpines

Le projet iMONITRAF ! vise à mettre en oeuvre une stratégie partagée et durable en matière de circulation des marchandises dans les Alpes. Les régions alpines les plus impactées par le transit alpin proposeront dans ce cadre des mesures, afin d’assurer un report de la route vers des modes de transport plus respectueux de l’environnement. Les propositions et les mesures mises en oeuvre seront évaluées et les bonnes pratiques existantes seront promues. L’objectif du projet est également d’établir un réseau capable d’influencer les acteurs décisionnels dans le domaine.

Une implication forte et durable des partenaires

Pour obtenir un impact significatif, le projet doit réunir un nombre important d’acteurs sur le territoire couvert. Avec 10 partenaires actifs et pas moins de 7 observateurs, dont la région Provence-Alpes Côte d’Azur, le projet iMONITRAF ! couvre l’ensemble des régions des Alpes centrales et occidentales. Il est piloté par la Conférence Gouvernementale de Suisse Centrale ainsi que par le Land du Tyrol. Leur volonté commune : initier un réseau politique pérenne et reconnu aux niveaux régionaux, nationaux et européen, afin que les régions alpines fassent des propositions communes.

Réduire l’impact néfaste du trafic routier sur le territoire alpin, c’est ça aussi les Fonds européens !

Informations complémentaires

  • Durée : 3 ans
  • Coût total : 1 734 768 €

Témoignage

un report massif vers des modes de transport plus durables

Avec iMonitraf et le programme Espace alpin, les Régions alpines ont l’occasion de se mobiliser aux côtés des Etats et de l’Europe et d’être force de proposition pour des mesures de régulation du trafic routier en phase avec les préoccupations des populations concernées. Au-delà des recommandations techniques et réglementaires, des modèles économiques à faire évoluer dans la chaîne transports, c’est un véritable travail de lobbying politique que les Régions alpines, dont Rhône-Alpes, aspirent à mener pour assurer un report massif vers des modes de transport plus durables. En misant sur nos dynamiques locales, nous évitons aussi les effets frontière et attestons des solidarités entre les différents corridors alpins occidentaux, centraux et orientaux.

  • Chiffres clés
  • 1 chef de file français et 11 partenaires