Un projet d'installation exemplaire en agriculture

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2009 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEADER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2 200 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags Alsace

Un projet d'installation exemplaire en agriculture

Thématique(s) : Agriculture et pêche
Bénéficiaire : Exploitation agricole

découpage france alsace-lorraine


Devenir agriculteur en construisant une étable moderne et en réduisant sa facture énergétique : c'est possible ! L'Europe peut appuyer l'installation des jeunes agriculteurs dans le cadre d'une modernisation des bâtiments d'élevage et d'une réduction de la facture énergétique. En effet, le Plan de Performance Énergétique (PPE) a été mis en place dans le cadre du Grenelle de l'environnement et vise à "accroître la maîtrise de l'énergie des exploitations agricoles afin d'atteindre un taux de 30% d'exploitations à faible dépendance énergétique d'ici à 2013".

Installation d'un jeune agriculteur

Alexandre Huber a bénéficié de financements européens pour son installation en tant que jeune agriculteur. Une aide qui vient alléger cet investissement lourd pour les jeunes, issus ou non du milieu agricole, qui souhaitent s'installer dans une exploitation. L'Europe participe ainsi au maintien de la population active dans les zones rurales.

Une étable neuve et moderne

Face à la vétusté des bâtiments d'élevage français, un Plan de Modernisation des Bâtiments d'Elevage (PMBE) a été mis en place. Alexandre Huber a pu ainsi bénéficier d'un financement européen pour la construction d'une étable neuve et l'achat d'un équipement adapté.

Limiter sa consommation en énergie

En s'installant à Fort-Louis en Alsace, Alexandre Huber, jeune éleveur de vache laitière, a décidé aussi de minimiser au mieux sa facture énergétique.
En effet, la consommation d'énergie d'une exploitation agricole représente en moyenne 6% de ses charges.
Dans une exploitation laitière, les postes les plus gourmands en électricité correspondent aux machines du "bloc de traite" et au chauffage.
Ce jeune agriculteur a choisi d'investir dans des équipements diminuant la consommation d'électricité de 40 à 50 %. En isolant son local technique, il diminue aussi les pertes de chaleur et limite sa consommation d'énergie pour le chauffage.

=> L'Europe accompagne les installations des jeunes agriculteurs particulièrement celles qui sont conduites dans une optique de modernisation des bâtiments d'élevage et de réduction de la facture énergétique.
Pour le PPE, sur un coût total de 12400 euros, le jeune agriculteur a bénéficié d'un financement de l'Europe (2200 euros) et du ministère en charge de l'agriculture (2200 euros).

 

Informations complémentaires

  • Durée : 1 an
  • Coût total : 12 400 €

Témoignage

Alexandre HUBER
Agriculteur en Alsace

J’ai profité de l’aide pour investir dans du matériel dernière génération pour produire plus.

Alexandre HUBER - Agriculteur en Alsace

J’ai repris l’exploitation familiale, qui était encore dans le village. J’ai profité de l’aide pour investir dans du matériel dernière génération pour produire plus, avec plus d’animaux, dans des bâtiments plus grands, mais sans consommer plus.

  • Chiffres clés
  • Diminution de la consommation d'électricité de 40 à 50 %