Valorisation des primitifs rhénans : la culture par-delà les frontières

Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 2007 Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags FEDER Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags 221 000 € Bas de pages / Cartes France / Nuage de tags CTE - Interreg - Rhin supérieur

Valorisation des primitifs rhénans : la culture par-delà les frontières

Thématique(s) : Culture et tourisme
Bénéficiaire : Musée d’Unterlinden, Colmar

CTE - Interreg - Rhin supérieur


Parmi tous les courants de la peinture européenne, les primitifs rhénans ne sont pas forcément les plus connus du grand public. Les noms de Durer, Holbein et Schongauer nous sont peut être déjà un peu plus familiers. Ces peintres, qui ont eu une influence majeure sur toute l’histoire de la peinture, reviennent sur le devant de la scène grâce aux fonds européens.

Permettre de collaborer entre voisins européens en oubliant les frontières, tel est un des rôles du Fonds européen de développement régional (FEDER). Quoi de plus naturel dès lors que d’utiliser ce fonds pour mettre en valeur des artistes qui, aux 15ème et 16ème siècles, appliquaient déjà cette maxime ?

Un projet collaboratif pour une culture commune

Les primitifs rhénans ont en effet eu un rayonnement majeur sur toute l’Europe. Le musée d’Unterlinden, la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe, la ville de Karlsruhe et l’association départementale du Tourisme du Haut-Rhin ont décidé de les faire connaître du grand public. Leur projet a pour objectif d’établir une collaboration pérenne entre les structures participantes. Pour ce faire, les actions prévues sont à la fois scientifiques et de sensibilisation.

Travail scientifique et pédagogique

Avec des fonds muséographiques complémentaires, le projet a prévu des échanges d’informations, de photographies, et de personnel autour de recherches scientifiques. Un travail en commun des services éducatifs des deux musées permettra d’élaborer des outils pédagogiques communs et bilingues sur les collections permanentes de Primitifs, à destination
des écoles du Bade-Wurtemberg et de l’Alsace.

Sensibilisation et communication

Pour le grand public, un dépliant commun présentera les collections permanentes de Primitifs des deux musées, et sera diffusé sur les sites culturels du Rhin supérieur. Des forfaits touristiques seront proposés sur le thème des Primitifs rhénans. Un lien sera créé entre les sites Internet de chaque musée, ainsi que d’une rubrique sur chaque site qui présentera la coopération mise en place entre les deux musées dans le cadre du projet.

Un travail en commun

L’opération a été lancée par un événementiel fort : les deux musées ont en effet proposé simultanément à Colmar et à Karlsruhe deux expositions complémentaires consacrées à Grünewald, l’un des plus grands artistes de la Renaissance allemande. Cet événement a été relayé par une campagne de communication menée conjointement par les partenaires. Des navettes en bus et des forfaits touristiques ont facilité la visite des deux expositions. Un site bilingue consacré aux deux expositions a été créé et des outils pédagogiques bilingues ont été réalisés sur les deux expositions Grünewald.

Ainsi, les fonds européens, en permettant la valorisation d’une culture commune, permettent d’effacer les frontières géographiques.

Informations complémentaires

  • Durée : 18 mois
  • Coût total : 442 000 €

Témoignage

Marie-Hélène Siberlin
Musée d’Unterlinden

Le parcours proposé entre ces deux musées permet de faire découvrir cet héritage artistique commun

Marie-Hélène Siberlin - Musée d’Unterlinden

Le musée d’Unterlinden de Colmar et la Staatliche Kunsthalle de Karlsruhe se sont associés afin de mettre en valeur leurs collections complémentaires d’oeuvres du Rhin supérieur du XVe et du début du XVIe siècle. Le parcours proposé entre ces deux musées permet de faire découvrir cet héritage artistique commun. Des flux entre Colmar et Karlsruhe se sont développés par le déplacement des populations depart et d’autre du Rhin. Une brochure ainsi qu’un site Internet commun (www.colmar-karlsruhe-art.eu) permet aux visiteurs d’organiser leur voyage. Le parcours « Voyage à la découverte du Moyen Âge dans le Rhin supérieur » invite les scolaires à visiter les deux musées. Le soutien financier de la Communauté européenne apporté à ce projet a permis de développer une véritable collaboration scientifique, pédagogique et culturelle entre deux institutions culturelles. Une communication du patrimoine du Rhin supérieur a pu être menée auprès d’un large public. Les habitants de cette grande région sont invités à découvrir les oeuvres remarquables réalisées dans le Rhin supérieur.

  • Chiffres clés
    • 200 000 visiteurs par an pour le musée d’Unterlinden
    • 2e musée des Beaux-Arts de province le plus visité de France