Publié le

16/07/2019

Ces 2 et 3 juillet 2019 se tiennent à Paris les 6ᵉ Journées de recherche de la filière piscicole, organisées par les organismes de recherche (INRA, IFREMER, CIRAD et IRD), le CIPA (Comité interprofessionnel des produits de l’aquaculture), l’ITAVI (Institut technique de l’aviculture), le SYSAAF (Syndicat des sélectionneurs avicoles et aquacoles français), avec le soutien du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Ces journées permettent d’aborder et de mieux faire connaître les équipes, programmes de recherche et résultats sur différentes thématiques, telles que :

  •     la gestion sanitaire, les maladies émergentes et les techniques de détection ;
  •     la génétique, avec les perspectives offertes par la génomique, la sélection sur la résistance aux maladies et l’efficacité alimentaire ;
  •     la nutrition avec l’utilisation de nouvelles matières premières comme les farines d’insectes ;
  •     les nouveaux systèmes d’élevage, comme l’aquaponie ou l’aquaculture multitrophique intégrée (AMTI) ;

Elles sont l’occasion d’échanger entre les acteurs de la filière sur les derniers travaux scientifiques et techniques, et de débattre sur les perspectives qu’ils peuvent offrir au développement de la pisciculture, en lien avec les attentes des consommateurs.

Le FEAMP accompagne l'innovation piscicole

La direction des pêches maritimes et de l'aquaculture (DPMA) participera plus particulièrement à une session dédiée à l’innovation. Y seront présentés les différents dispositifs de soutien et de financement de l'innovation en pisciculture, et notamment un premier bilan de la mesure innovation du FEAMP (Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche). Sur cette mesure, 32 projets en pisciculture ont été sélectionnés lors des trois premiers appels à projets, représentant un montant d’aides publiques de 14 millions d’euros. À noter que ce sont les mesures innovation et investissement de la filière aquacole qui ont été les plus dynamiques au sein du FEAMP.

Cette séquence doit être l’occasion de réfléchir collectivement sur la suite de ce dispositif, et plus globalement des attentes des acteurs de la filière vis-à-vis des dispositifs de soutien à l’innovation.

Article issu du sute du Ministère de l'Agriculture et de l'alimentation

La source : Nationale
Ce contenu peut intéresser :