Publié le

31/03/2016

En partenariat avec la Banque Européenne d'investissement, la Commission européenne publie un guide (en français) pour expliquer comment combiner au mieux les fonds.

 

Relancer la croissance et stimuler l'emploi sans créer de nouvelles dettes sont des priorités absolues pour la Commission européenne. Deux instruments ont été créés pour réaliser ces objectifs :

 

  • Les fonds structurels et d'investissement européens (FESI), qui sont mis en oeuvre par les États membres et leurs régions. Pour la période 2014-2020, 454 milliards d'euros seront mobilisés dans les 28 États membres pour financer des projets dans des domaines tels que la recherche, le développement et l'innovation, le soutien aux PME, l'économie à faible intensité de carbone, etc.

 

  • Le fonds européen pour les investissements stratégiques (EFSI), lancé par la Commission européenne et la Banque Européenne d'Investissement (BEI) pour proposer des instruments de financement du risque dans des secteurs clés (transport, énergie, économie numérique, environnement, santé, recherche, innovation, soutien aux PME, etc.). C'est la clé de voûte du plan d'investissement pour l'Europe.

 

Ces fonds ont été conçus de manière différente, mais ils sont complémentaires du point de vue de leur logique, de leur conception et de leur cadre législatif. Ils peuvent se renforcer mutuellement et permettre de mobiliser des investissements supplémentaires au service de la croissance et de l'emploi.

La Commission européenne, en partenariat avec la BEI, a publié aujourd'hui une brochure visant à aider les autorités locales et les promoteurs de projets à exploiter pleinement les possibilités de combinaison des FESI avec l'EFSI.

 

Pour en savoir plus :

Brochure "combiner FESI et EFSI".

 

 

 

La source : Européenne