Publié le

04/05/2020
Thématique(s) : 

Pendant le Joli mois de l'Europe, la région Ile-de-France met à l'honneur des bénéficiaires de fonds européens qui s'engage dans la crise sanitaire du COVID. Aujourd'hui : L'Université Paris Est Créteil développe une formation en ligne sur la prise en charge du Covid-19.

 

Pour cette première journée à travers les initiatives franciliennes, place au département du Val-de-Marne. La communauté scientifique, et notamment l'Université Paris Est Créteil, déjà porteuse de plusieurs projets financés par le Fonds européen de développement régional, se mobilise pour former et soutenir les patients. Après deux formations sur la respiration artificielle à destination des soignants (fondamentaux de la respiration artificielle et niveau avancé), l'Université Paris Est Créteil a créé une formation en ligne dédiée à la prise en charge médicale de cas suspects ou confirmés de Covid-19 : "Covid-19 et soins critiques".

En deux heures, le MOOC aborde le b.a.-ba de la ventilation artificielle et les spécificités de la prise en charge de patients en détresse respiratoire.

Ce mini-MOOC a été coordonné par le Dr Guillaume Carteaux, Maitre de Conférence des Université - Praticien Hospitalier à l'Université Paris-Est Créteil (UPEC). Il a été réalisé avec le concours de l’équipe pédagogique du MOOC EIVASION et des équipes de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP) impliquées dans la lutte contre le Covid-19.

Au-delà de cette formation en ligne, l’Université a mobilisé ses forces face au profit de l'hôpital Henri Mondor (AP-HP) et du Centre Hospitalier Intercommunal de Créteil (CHIC) en imprimant des valves à l'aide d'imprimantes 3D, et en collectant des masques, des blouses, des combinaisons ou encore des pipettes au profit des soignants.

 

Plus d'information : 

Les formations de l'Université Paris Est Créteil sont accessibles depuis la plateforme fun-mooc.fr.

Les formations en ligne sur la respiration artificielle bénéficient d'un soutien de 102 860 euros de Fonds européen de développement régional.

La source : Régionale