Publié le

04/11/2019

La stratégie de l'Union européenne pour la région alpine (EUSALP) met en place des groupes de travail (ou groupes d'action) qui réunit des acteurs publics et privés autour d'une problématique commune. L'accès aux services publics via le numériqueest l'un des 9 groupes d'action. Retrouvez l'interview de Cédric LAMBERT - Représentant de la Région Auvergne-Rhône-Alpes impliqué dans la mise en oeuvre du groupe d’action – « Connecter les citoyens sur un plan numérique et promouvoir l’accessibilité aux services publics »

 

 

Quelle valeur ajoutée un groupe d’action spécifique dans le cadre d'EUSALP apporte-t-il pour la connectivité de la région alpine ?

Les territoires de l’espace alpin présentent des caractéristiques semblables. Leur fédération au travers du groupe d’action permet de partager des problématiques et d’exercer un lobbying auprès des instances pouvant financer des projets en lien avec la connectivité numérique ou
l’accessibilité des services

 

Quelles réalisations le groupe d’action a-t-il à son actif ? Quelles sont celles prévues pour l’avenir ?

Le groupe a déposé un projet qui vient d’être retenu lors du dernier appel à projet de l’espace alpin (Interreg). Ce projet dénommé « Smart Village » traite de la question des services numériques pour les territoires de l’espace alpin. Par ailleurs, le groupe travaille conjointement avec le groupe dédié au transport sur un projet dédié aux questions de mobilité transfrontalière. Nous abordons désormais les questions de connectivité avec la perspective de mettre en oeuvre une boucle très haut débit transfrontalière à l’échelle de l’espace alpin.

 

Quels bénéfices retirez-vous de votre implication dans les travaux de ce groupe d’action d'EUSALP ?

La participation au groupe d’action permet d’aborder des thématiques que nous travaillons au quotidien avec le regard et les interrogations de nos partenaires internationaux. L’organisation de chaque pays ou région diffère et la compréhension de ces dernières permet de nourrir notre réflexion sur nos propres projets et initiatives.

La source : NationaleRégionale
Ce contenu peut intéresser :