Publié le

03/08/2015

La Commission a officiellement lancé ce jour la stratégie de l'Union européenne pour la région alpine, quatrième stratégie macrorégionale de l'UE. Elle permettra à plus de 70 millions de citoyens de profiter des retombées du renforcement de la coopération entre les régions et les pays dans les domaines suivants: recherche et innovation, soutien aux PME, mobilité, tourisme, protection de l'environnement et gestion des ressources énergétiques.

 

La Commission a officiellement lancé ce jour la stratégie de l'Union européenne pour la région alpine, quatrième stratégie macrorégionale de l'UE. Elle permettra à plus de 70 millions de citoyens de profiter des retombées du renforcement de la coopération entre les régions et les pays dans les domaines suivants: recherche et innovation, soutien aux PME, mobilité, tourisme, protection de l'environnement et gestion des ressources énergétiques. Cette stratégie macrorégionale concerne sept pays: cinq États membres (l'Autriche, la France, l'Allemagne, l'Italie et la Slovénie) et deux pays tiers (le Liechtenstein et la Suisse). Elle porte sur un total de 48 régions.

La stratégie se concentrera sur quatre grands domaines d'action et pourrait soutenir le développement des projets indicatifs suivants:

  • Croissance économique et innovation, notamment par l'élaboration d'activités de recherche sur les produits et les services propres aux Alpes.
  • Connectivité et mobilité, par l'amélioration des routes et des chemins de fer et l'extension de l'accès par satellite dans les régions reculées.
  • Environnement et énergie, par la mise en commun des ressources afin de préserver l'environnement et de promouvoir l'efficacité énergétique dans la région.

La Commission a en outre mis en évidence la nécessité d'élaborer un modèle de gouvernance solide et efficient pour la région. La Commission espère voir la stratégie approuvée par le Conseil européen d'ici la fin de l'année afin de pouvoir mettre en oeuvre rapidement la stratégie..

Cette stratégie ne vient pas avec un financement supplémentaire de l'UE, l'EUSALP devra donc mobiliser des instruments financiers de l'UE et nationaux existants.
 Le Programme Espace Alpin "Interreg" sera un instrument important pour la mise en oeuvre de la Stratégie de l'UE pour la région alpine en termes d'alignement des priorités et le financement.

Souces : Europa

 

 

En savoir plus :

La source : Européenne