Open navigation
 
2009
 
3 ans
142 820 €
 
Hauts-de-France
Thématique(s) :
Ce projet est co-financé par le
FEDER
57 128 €

Description

En région Nord-Pas-de-Calais, les indicateurs de santé sont médiocres. Des patients qui recourent tardivement aux soins, un manque de suivi de la part des professionnels, à quoi s'ajoutent des équipements en moindre densité par rapport à la moyenne nationale...

Faire mieux grâce aux nouvelles technologies ? C'est le pari fait dans le cadre du projet SAPI : les Fonds européens ont été mobilisés pour mettre en place un système d'archivage et de partage des images médicales.


Utiliser les nouvelles technologies pour mieux avec moins

L'objectif : offrir aux acteurs médicaux du territoire des logiciels d'aide au diagnostic et des outils en matière de télé imagerie. Le centre hospitalier de Somain-Douai a notamment saisi cette opportunité pour maintenir un plateau technique, en optant pour un système d'échanges d'images. Le soutien européen a permis l'acquisition d'équipements de pointe pour la numérisation, le stockage et le transfert de données ainsi que l'installation de stations d'interprétation des radios. Le délai d'attente est donc fortement abrégé pour le patient et le médecin dont les déplacements sont réduits est donc plus disponible.


Des impacts positifs très nombreux

Le projet apporte des améliorations notables pour l'environnement, les patients et les professionnels hospitaliers : moins d'argentique au profit du numérique, moins de déplacements sur les routes, diagnostics de radios plus rapides. La traçabilité des dossiers est également améliorée grâce au dossier médical informatisé, ce qui permet une cohérence du parcours de soins.

Dans un contexte de «pénurie» de médecins radiologues, notamment en situation d'urgence, et face à la nécessité de maintenir un plateau technique d'imagerie, les centres hospitaliers de Somain-Douai d'une part et de Calais-St-Omer d'autre part, ont souhaité se doter de matériels de numérisation, de partage et de stockage d'images radiologiques leur permettant d'échanger des images. Outre la réduction des déplacements de médecins entre sites, cette solution technique présente l'avantage de diminuer considérablement les délais d'interprétation des radios, a des incidences positives sur l'environnement puisqu'elle évite le recours au traditionnel support argentique et, à terme, permet aux hôpitaux de se doter de logiciels d'aide au diagnostic.

Faire de la télésanté un domaine d'excellence pour la région, une priorité pour les Fonds européens !

Chiffres clés

Achat d'enceintes expérimentales de 300 litres

Ce projet se situe dans la région Hauts-de-France
Département : Nord
Ville : Somain
Ce projet est co-financé par le(s) fonds :

FEDER - Fonds européen de développement régional

Centre hospitalier de Somain
Mme Thérèse WESOLEK, Directrice centre hospitalier de SOMAIN