Open navigation
 
2007
 
4 ans
2 098 407 €
 
Nouvelle-Aquitaine
Ce projet est co-financé par le
FEDER
629 522 €

Description

Ancienne propriété privée, le Parc du Cypressat à Cenon est désormais un espace de 17 hectares ouvert au domaine public, qui a accueilli ses premiers promeneurs au printemps 2010. Le site a pour vocation d'être à la fois un espace de sensibilisation à l'environnement mais aussi un lieu de conservation et d'étude d'une faune et flore sauvages.


La reconquête de la rive droite bordelaise

Soutenus par l'Europe dans le cadre du Fonds européen de développement régional (FEDER), le conseil régional d'Aquitaine et le conseil général de la Gironde ont financé le réaménagement du parc du Cypressat qui s'inscrit dans le plan plus global de revalorisation de la rive droite de la Garonne face à Bordeaux. Cet ensemble d'une dizaine de parcs, dont celui de Cypressat, forme la trame verte du parc des Coteaux. Le site fait en effet l'objet depuis 2004 d'un réaménagement de la rive droite de la Garonne porté par les villes de Bassens, Lormont, Cenon, et Floirac via le Grand Projet de Ville (GPV).
Le réaménagement du parc, situé en zone urbaine et accolé à des quartiers dits sensibles, s'inscrit parfaitement dans la logique d'une politique intégrée du territoire. Ainsi, le parc des Coteaux comprend 12 km de promenades offrant une vue imprenable sur la Garonne et Bordeaux, et des jardins thématiques reliés par des voies de circulation douces (vélo, piéton, etc.), jouant un rôle fédérateur entre les villes.


La conservation du caractère naturel du parc

La première étape des travaux d'aménagement a débuté par l'identification de toute la faune et la flore. On y a dénombré des espèces provençales telles l'orchidée sauvage et les cyprès, lesquelles seront un objet d'étude pour les botanistes. 1 300 arbres ont été étiquetés. Le parc, composé de forêts et de prairies naturelles, sera entretenu dans le respect de son caractère sauvage. Les jardiniers travailleront de manière expérimentale : limitation de la tonte et du fauchage, absence de produits phytosanitaire, récupération des eaux pluviales du château de Lemoine, arrosage «zéro», recyclage des déchets verts. Ces pratiques de développement durable au plus près des citoyens sont autant d'atouts pour ce territoire urbain et pour l'Europe.

Chiffres clés
  • 17 hectares d'espace naturel au c?ur de Cenon
  • 1 300 arbres inventoriés
Ce projet se situe dans la région Nouvelle-Aquitaine
Département : Gironde
Ville : Cenon
Ce projet est co-financé par le(s) fonds :

FEDER - Fonds européen de développement régional

Établissement public / Collectivité
Mairie de Cenon
Hervé CHIRON, Chef de projet Grand Projet de Ville