Publié le

01/02/2018
Par Commissariat général à l'égalité des territoires
Type(s) de territoire :  Rural, Urbain, Petites zones urbaines
La source :  Nationale

L’étalement urbain, la pression des promoteurs de centres commerciaux, le coût du foncier, l’accessibilité, les difficultés de stationnement, le développement du commerce en ligne… contribuent au déclin du centre-ville traditionnel. Si les villes ont toujours tenté de trouver des solutions pour renforcer l’activité économique des centres-villes, une prise de conscience de la nécessité d’amorcer une démarche globale pour traiter la problématique du renforcement de l’attractivité des coeurs de ville, apparaît.
A cet égard, l’Etat vient de lancer un plan national « Action Coeur de ville » qui mobilise 5milliards d’Euros sur 5 ans pour permettre aux villes de rayonnement régional de retrouver un équilibre et de redonner attractivité et dynamisme à leur centre.
Si les orientations communautaires ne traitent pas explicitement de la revitalisation des coeurs de ville, le sujet reste malgré tout latent dans les priorités de l’agenda territorial de l’UE et de son agenda urbain (mobilité urbaine, emplois et compétences dans l’économie locale, utilisation durable des terres, transition énergétique…). Les outils mis en place au niveau européen (Article 7 du FEDER, Urban Innovative Actions Initiative, Urbact III) peuvent amener des solutions pour traiter la revitalisation des coeurs de ville.

• Comment penser la revitalisation des coeurs de ville en s’appuyant sur les outils communautaires ?
• Quels sont les principaux leviers communautaires à actionner ?
• Quelles concrétisations peuvent d’ores et déjà être mises en évidence ?