Publié le

09/11/2015

Le président de la République française, François Hollande, a inauguré le 31 octobre dernier le site du Mont Saint Michel en Basse Normandie suite à la finalisation des travaux qui permette la restauration du caractère maritime et l'amélioration de la qualité environnementale de l'ensemble du site.

Le président de la République française, François Hollande, a inauguré le 31 octobre dernier le site du Mont Saint Michel en Basse Normandie suite à la finalisation des travaux qui permette la restauration du caractère maritime et l'amélioration de la qualité environnementale de l'ensemble du site.


Travail de pointe

Le projet, dont les travaux ont eu une durée de quinze ans, comprend des aménagements hydrauliques en amont du barrage afin de renforcer la capacité de stockage, la destruction du parking au pied du Mont ainsi que le remplacement de l'actuel barrage et la construction d'un nouveau pont passerelle intégré au paysage. Ce projet va permettre à la fois de restituer l'aspect insulaire du Mont tout en mettant en valeur avec des aménagements design de pointe ce site historique exceptionnel.

Ecotourisme et protection de la biodiversité

L'action a permis de libérer le Mont de l'emprise des herbus qui l'enserrent.
Grâce aux forces conjuguées de la mer et du Couesnon, les sédiments seront chassés au large du Mont dont les abords resteront hors d'atteinte des herbus pendant longtemps. Après la mise en service du nouveau barrage, il faudra seu­lement deux ans pour parvenir à déblayer naturellement la moitié des 3 millions de m3 de sédiments et 8 ans pour arriver à 80% de cet objectif.
La démolition des anciens parkings a permis de restituer 15 hectares de grèves à la nature. Le paysage retrouvera toute sa dimension maritime.

Une autre approche de l'abbaye

L'une des destinations touristiques préférées de la France, le Mont-Saint-Michel, connaît des changements radicaux dans le but d'aider à préserver la beauté de la baie et à offrir aux touristes une expérience inoubliable. Le projet vise à assurer la longévité de ce lieu mythique qui a été une source d'inspiration importante pour beaucoup, de Claude Debussy et sa Cathédrale engloutie à Peter Jackson et son film 2003 Le Seigneur des Anneaux: Le Retour du Roi.

Investissement total et contribution de l'UE

La Commission européenne a approuvé un investissement total de l'ordre de 21,1 millions d'euros dont l'objectif est de préserver la biodiversité et protéger l'écosystème qui rendra le site plus respectueux de l'environnement en réduisant la pollution causée par la circulation au pied du Mont. L'économie locale bénéficiera d'une augmentation d'environ 3 millions de visiteurs par an prévue sur le site restauré.

Les Fonds FEDER interviennent sur ce dossier au titre de l'objectif "compétitivité régionale et emploi" et selon l'axe "conforter l'attractivité de la région dans une perspective de développement durable".

Source de l'article : http://ec.europa.eu

La source : Nationale