Publié le

10/10/2019

Les gagnants du concours Regiostars, qui récompense des projets financés dans le cadre de la politique de cohesion, ont été révélés lors de la Semaine des régions et des villes à Bruxelles, le 9 octobre 2019.

Félicitations aux gagnants !

Cinq projets ont reçu un prix dans 5 catégories, domaines clé de la politique de cohésion : transformation numérique, développement durable, lutte contre la pauvreté, construire des villes résilientes face au climat et modernisation des services de santé.

Sur cinq projets primés, trois sont des projets de coopération transfrontalière et incluent des partenaires français.

 

Dans la catégorie "promouvoir la transformation numérique", le projet Energy Cells GR qui associe la France, l'Allemagne, le Luxembourg et la Belgique (programme Grande Région) développe un réseau transfrontalier d'énergies renouvelables via l'installation d'un compteur intelligent qui enregistrent les usages en energies des entreprises. L'objectif de ce projet est de produire et de mettre à disposition l'énergie à l'échelle transfrontalière.

Dans la carégorie "Développement durable", le projet CObauge, porté par l'Université de Plymouth et des partenaires Britanniques et français, a développé un nouveau matériau de mur innovant utilisant une méthode ancienne de construction en terre et en fibres. Le nouveau matériau est utilisé dans un mur composite qui respectera les réglementations thermiques en vigueur et créera des maisons hautes performances écoénergétiques que les gens trouveront confortables, en meilleure santé et peu coûteux à exploiter. Ce projet est financé dans le cadre du programme France Manche Angleterre. (En savoir plus sur les partenaires du projets : http://www.cobbauge.eu/les-partenaires/les-partenaires-du-projet/).

Dans la catégorie "construire des villes résilientes face au climat", le projet Climate Active Neighbourhoods qui associe des partenaires Belges, Français, Allemands, Britanniques et Néerlandais, s’appuie sur des initiatives citoyennes et les dynamiques de proximité pour permettre aux autorités locales de bâtir des stratégies bas-carbone plus efficaces.

La source : Européenne
Ce contenu peut intéresser :