Open navigation
 
3 ans
559 000 €
 
Hauts-de-France
Ce projet est co-financé par le
FEDER
120 000 €
Dans le cadre de l'objectif thématique :
Type de territoire :

Description

En juin 2015, des acteurs économiques du Grand Soissons se réunissent lors des Assises du développement économique du Soissonnais, organisées par la Communauté d’agglomération. Ils créent alors ALISS, l’« Association pour l’Innovation Sociale en Soissonnais ». L’objectif : amener les acteurs locaux à s’exprimer face aux enjeux et problématiques du territoire.

Le Grand Soissons n’a en effet aujourd’hui plus de filière économique structurante mais présente d’importants besoins sociaux, en particulier au sein des quartiers prioritaires, dont les habitants sont davantage touchés par le chômage. L’ESS offre donc un potentiel de développement significatif pour le territoire. L’entreprise d’insertion « La Blanchisserie Centrale » et la société coopérative « Le Relais », deux acteurs clés de l’ESS s’adressant notamment à des publics en exclusion, sont d’ailleurs bien implantées sur le territoire.
En 2016, l’association dépose un dossier pour obtenir le label « PTCE », Pôle Territorial de Coopération Economique, avec le soutien de la Communauté d’agglomération du Soissonnais, la Ville de Soissons et la Région des Hauts-de-France.
Le label est finalement obtenu et le Pôle compte désormais une quarantaine d’adhérents : des entreprises de l’économie sociale et solidaire, des entreprises classiques, des indépendants et associations etc. Un véritable écosystème local se mobilise pour favoriser l’émergence de projets répondant à des besoins non pourvus du territoire.

ALISS : un stimulateur de projets d’ESS
Ce PTCE permet un processus d’émergence de projets en plusieurs étapes :
1. Une veille permanente sur les besoins du territoire, pour comprendre les problématiques locales existantes

2. L’identification d’une problématique locale et d’un projet potentiel pouvant y répondre

3. Une modélisation du projet, via des groupes de travail thématiques et des enquêtes sur le terrain auprès des acteurs locaux concernés
4. La validation du projet par les acteurs du terrain
5. Une expérimentation, étude de faisabilité et recherche de premiers financements
6. Le lancement du projet si l’expérimentation a fonctionné

Le PTCE permet ainsi d’identifier des projets pour lesquels il n’y a au départ pas de porteurs. Une fois le projet modélisé, le PTCE lance un appel à candidatures afin de sélectionner des candidats. Le porteur rejoint alors le projet dès la phase d’expérimentation. Il peut donc s’approprier progressivement le projet et en devient le co-créateur.
La durée de chacune de ces phases est variable en fonction des projets mais le cycle de développement d’un projet est en général d’un an et demi. Les groupes de travail thématiques sont composés des acteurs locaux et adhérents liés à la thématique. Ils se réunissent une fois par mois et sont composés de 5-6 personnes.

Les premiers résultats
Trois structures et une quarantaine d’emplois ont déjà été créés sur le territoire :

  • Une régie de quartier visant à améliorer le cadre de vie des habitants (Réaliss) : création de 19 emplois en insertion et de 3 postes d’encadrement
  • Un garage solidaire (Axo’Meca) proposant des réparations et ventes de véhicules à des personnes aux revenus modérés : création de 6 emplois en insertion et de 2 postes d’encadrement
  • Un atelier de tri des déchets alimentaires (les Ateliers de Taux) : création de 10 emplois en insertion et de 2 postes d’encadrement

Trois autres projets sont en train de mûrir, soit un potentiel de création de 70 emplois en 2019. La création d’emplois directs n’est qu’une des conséquences positives de cette action, parmi d’autres. Par exemple, une déchetterie professionnelle, projet porté par le PTCE, va prochainement créer plusieurs emplois, mais va surtout proposer une offre de services aux acteurs du territoire, répondre à des enjeux environnementaux et in fine rendre le territoire plus attractif pour les professionnels.

 

La Communauté d’agglomération du Soissonnais a déposé plusieurs projets, parmi lesquels le Pôle Territorial de Coopération Economique (PTCE) « ALISS ». Le projet du PTCE du Soissonnais a été financé au titre de l’axe 1 « Compétitivité », à hauteur de 120 000 euros pour trois ans. « ALISS » a ensuite été porteur de deux projets financés dans le cadre de l’ESS : la création d’une régie de quartier et la création d’un pôle de mobilité durable.

 

Ce projet se situe dans la région Hauts-de-France
Département : Aisne
Ville : Soissons
Ce projet est co-financé par le(s) fonds :

FEDER - Fonds européen de développement régional

à hauteur de (part UE) :
120 000 €
Priorité d'investissement :
3a

Il s'inscrit dans le cadre de(s) objectif(s) thématique(s) :

Dans le cadre du programme : 
Programme
Programme opérationnel FEDER-FSE-IEJ - Picardie 2014-2020
FEDER
FSE
IEJ
Régional

Période de programmation : 2014-2020

Type(s) de territoire(s) : 

Établissement public / Collectivité
Communauté d'agglomération du Soissonnais
Contact :

Antoine Vagnon, Coordinateur ALISS, avagnon@ptce-aliss.org, 09 82 37 31 21

Et du côté du citoyen :
Ce projet bénéficie aux  Entreprise
Ce contenu peut intéresser :