Open navigation
 
2015
 
1,5 an
75 379 euros
 
Occitanie
Thématique(s) :
Ce projet est co-financé par le
FSE
24 846 euros
Dans le cadre de l'objectif thématique :

Description

Réparer des vélos : un premier pas qualifiant vers les métiers de l’industrie

Installée à Toulouse, l’association Les Cycles-Re propose des parcours qualifiants vers les métiers de  l’industrie aéronautique et de la mécanique dans le cadre d’un atelier de re-fabrication de vélos dédié aux publics peu qualifiés. En donnant une seconde vie à des vélos destinés au rebut, le projet, soutenu par le fonds social européen, s’inscrit dans une démarche d’insertion professionnelle et d’économie circulaire. En remettant à neuf des vélos, les salariés des Cycles-Re développent des compétences techniques présentes dans différents métiers du bassin d’emploi : ajusteur monteur, peintre industriel, soudeur, mécanicien cycles. L’objectif est de qualifier les salariés à l’issue de leur parcours et de faciliter ainsi leur insertion professionnelle.

 

Une initiative récompensée
La production est réalisée à Toulouse en circuit court pour réduire l’impact environnemental, sachant que la majorité des cadres de vélos est fabriqués dans les pays d’Asie. Les vélos sont revendus dans un réseau de proximité et les bénéfices sont réinvestis dans l’atelier. Les Cycles-Re ont reçu le Trophée d’or lors de l’édition 2016 du concours du ministère en charge de l’emploi « Les trophées des Initiatives FSE » dans la catégorie « Développement durable » ainsi que le Prix du Public.

 

Valeur ajoutée de l’Union européenne
Opération concrète d’économie circulaire, les Cycles-Re répond aux objectifs de développement durable de l’Union européenne. Comme des milliers de projets en France, ce projet de réinsertion et de requalification  professionnelle bénéficie du Fonds social européen (FSE) qui cible les publics les moins qualifiés et les plus exposés au chômage et à l’exclusion.

 

Les Cycles-Re est une association Loi 1901 à but non lucratif. L’argent généré par les ventes est réinvesti entièrement dans de la création d’emplois ainsi que dans l’outil de travail.L’objectif consiste à détourner des filières de recyclage des vélos cassés et abandonnés. Les Cycles-Re propose de donner une 2nde vie à ces vélos destinés au rebut et ainsi prolonger la durée de vie de l’objet.
En achetant local dans une structure de réemploi, le consommateur s’engage dans une autre manière de consommer. Ainsi, il participe à un projet qui vise à économiser les ressources et évite des déplacements importants sachant que la majorité des cadres de vélos sont fabriqués hors de l’UE dans les pays d’Asie.
En développant ce projet, l’association Les Cycles-Re poursuit les objectifs suivants :
– la création d’un parcours qualifiant pour un public éloigné de l’emploi vers les métiers de l’industrie, de l’industrie aéronautique et de la mécanique vélo.
Le projet des Cycles-Re consiste à utiliser la re-fabrication de vélo comme moyen de formation vers ces métiers (industrie et industrie aéronautique) ainsi que la mécanique cycles (secteur en développement).
Ainsi, en re-fabriquant des vélos, les salariés des Cycles-Re vont devoir démonter le vélo, le sabler, le peindre en cabine industrielle, le remonter et développer ainsi des compétences techniques présentes dans différents métiers : ajusteur monteur, peintre industriel, soudeur, mécanicien cycles…
L’ambition des Cycles-Re consiste à ce que les salariés obtiennent une qualification à l’issue de leur parcours et faciliter ainsi leur insertion dans le monde du travail.
L’objectif consiste donc à rapprocher d’un côté des salariés en insertion et de l’autre un secteur professionnel en recherche de main d’œuvre qualifiée.
– la création d’emplois sur le territoire non délocalisables.
Le projet a pour ambition, dans un 1er temps, de créer une dizaine d’emplois sur l’agglomération toulousaine notamment pour des personnes éloignées de l’emploi dans le cadre d’un atelier d’insertion.
De la récupération à la conception, l’ensemble du processus de fabrication est réalisé à Toulouse.
Cette production en circuit court permet de limiter les déplacements et réduit l’impact environnemental lié à tout processus de fabrication.

 

Outre le fait que le projet des Cycles-Re s’est défini en fonction du bassin d’emploi de l’agglomération toulousaine et qu’il s’est construit directement avec la branche professionnelle concernée (ce qui a déjà développé par ailleurs et qui fait partie des recommandations du rapport de IGAS de décembre 2015 sur l’innovation et l’expérimentation dans le secteur de l’IAE), le projet est innovant à plusieurs autres titres.

● L’économie circulaire au cœur de la production
Les Cycles-Re développe un projet concret d’économie circulaire : récupérer des vélos abandonnés, les re-fabriquer et participer ainsi à la réduction des déchets et à la création d’une production en circuit court.

● Le 1er ACI développé sur de la re-fabrication de vélos
L’utilisation du vélo se développe sur Toulouse et son agglomération à la fois dans une logique professionnelle : transport de marchandises à vélo, livraison pour restaurant… mais aussi sur l’utilisation personnelle du 2 roues sur des trajets domicile/travail. Il s’agit d’un secteur en développement qui devrait avoir besoin de main d’œuvre qualifiée pour assurer la maintenance des vélos. Si les Cycles-Re était agréé atelier d’insertion, il s’agirait du 1er ACI sur le support d’activité de la re-fabrication de cycles.

● Un parcours non seulement insérant mais qualifiant
S’inspirant du dispositif du CQP salarié polyvalent développé par Chantier Ecole, les Cycles-Re a pour ambition de qualifier ou de pré-qualifier des salariés sur certains métiers de l’industrie et de l’industrie aéronautique de niveau V et sur la mécanique vélo. A la différence du CQP salarié polyvalent, l’objectif des Cycles-Re consiste à aller vers des CQP reconnus par des branches professionnelles en l’occurrence la métallurgie et l’industrie du vélo.

● Les Cycles-Re : un positionnement entre l’organisme de formation et l’atelier d’insertion
Les Cycles-Re souhaite devenir à la fois organisme de formation et atelier d’insertion. L’idée consiste à positionner la structure entre les 2 dispositifs afin de faire bénéficier aux salariés des avantages des 2:
- Aller vers la qualification et donc concentrer des efforts financiers en termes de formation pour les personnes qui en ont le plus besoin
- Se servir de l’aspect productif de l’atelier d’insertion pour créer une stimulation auprès des salariés plus importante que la simple formation où le stagiaire s’entraîne s’en réellement produire.

La pérennisation du projet passe par le développement des ventes des vélos estampillés Cycles-Re. Un démarchage commercial a été entrepris auprès de grandes entreprises et collectivités et un site internet a été réalisé. Ce travail porte ses fruits tant sur les contacts collectivités/entreprises (CCI Midi Pyrénées, CD 31, CNES…) que sur les 1ères commandes de particuliers. En ce qui concerne l’essaimage du projet, il est encore trop tôt pour s’y projeter.

Chiffres clés

Au total, le porteur de projets a réalisé plus de 60 rdv avec différentes institutions, associations, organismes de formation, fondations, entreprises ; les objectifs de Les Cycles-Re ont pu être atteints grâce à l’embauche :
. du porteur de projets sur 14h/semaine ce qui a permis de mobiliser les forces vives du territoire.
. d’un mécanicien cycles sur 24h/semaine ce qui a permis de prototyper les différentes produits et de définir un process de production

Ce projet se situe dans la région Occitanie
Ville : Toulouse
Ce projet est co-financé par le(s) fonds :

FSE - Fonds social européen

à hauteur de (part UE) :
24 846 euros
Catégorie d'intervention :
Inclusion active, y compris en vue de promouvoir l'égalité des chances, la participation active et une meilleure aptitude à occuper un emploi

Il s'inscrit dans le cadre de(s) objectif(s) thématique(s) :

Dans le cadre du programme : 
Programme
Programme opérationnel National FSE Emploi et Inclusion 2014-2020
FSE
National

Période de programmation : 2014-2020

Date de programmation :
2015
Association
Les Cycles-Re
Et du côté du citoyen :
Ce projet bénéficie aux  Demandeurs d'emploi

Medias 

Ce contenu peut intéresser :