Open navigation
 
2015
 
5 ans
3 000 000 €
 
Normandie
Ce projet est co-financé par le
FEDER
915 000 €
Type de territoire :

Description

La requalification des Ateliers Louis Richard s’inscrit dans un projet ambitieux du Muséum d’Histoire Naturelle du Havre, vers la création d’un « Pôle muséal ». Le Muséum souhaite faire rayonner son action, affirmer son identité et son positionnement en termes d'image, d'offre et de discours au sein de la communauté havraise, de la région normande et dans le paysage de l'offre des muséums nationaux.

Le projet du Muséum comprend plusieurs aspects :

  • un chantier des collections patrimoniales et du fonds documentaire exceptionnel transformé en chantier d’insertion co-financé par du FSE afin de préparer le déménagement vers de nouvelles réserves.
  • un projet de nouvelles réserves muséales par le biais de la réhabilitation d’anciens ateliers techniques du bâtiment des Ateliers Louis Richard, dans le coeur métropolitain. C’est cette partie du projet qui bénéficie d’un co-financement FEDER au titre de l’axe urbain du PO Haute-Normandie.
  • une réhabilitation du Muséum, place du vieux marché, en coeur de ville, lieu actuel d’exposition et d’animation et d’accueil du public.
  • un projet de réhabilitation d’une ancienne école Jean Macé, place du vieux marché, afin d’étendre et d’augmenter considérablement les espaces consacrés au public (bibliothèque, animation, exposition permanente, etc.) et d’accueillir les fonctions administratives et supports du Muséum.

 

Pour le Muséum d’Histoire Naturelle, la création de ce nouvel espace permettra d’exercer ses missions dans des conditions renouvelées :

  • La création de ces nouveaux espaces de réserve permettra d’accueillir de nouveaux spécimens, y compris de grande taille.
  • Les futures réserves accueilleront un espace de restauration d’objets qui permettra aux prestataires d’intervenir sur site, et non, comme actuellement, dans leurs ateliers hors du département.
  • Aujourd’hui les collections du Muséum du Havre ne sont que partiellement diffusées. Demain, les réserves offriront un espace spécifiquement dédié à leur consultation. Parallèlement, les collections qui ont été traitées dans le cadre du « chantier des collections » vont faire l’objet d’une diffusion par le biais du site internet du Muséum.
  • Le Muséum a une part d’activité consacrée aux expositions propres ou extérieures. Demain, les réserves comprendront un espace de quarantaine permettant de conserver les objets sortis pour exposition à l’écart, pour vérifier leur état sanitaire avant leur réintégration. Parallèlement, le conditionnement des objets pour mouvement s’effectuera dans des espaces dédiés, comprenant un espace de stockage avant départ.

De plus, des espaces dédiés permettront également de développer l’activité d’expositions itinérantes du Muséum et donc la diffusion des collections. Au-delà de l’amélioration des conditions de stockage des collections, des conditions de travail du personnel et d’accueil des chercheurs et particuliers, l’objectif est aussi de diversifier l’activité à proximité d’un territoire QPV (bande de 300 mètres) ainsi que d’améliorer le cadre de vie de ce quartier en renouvellement urbain, via la réhabilitation d’une friche.

Ce projet se situe dans la région Normandie
Département : Seine-Maritime
Ville : Le Havre
Ce projet est co-financé par le(s) fonds :

FEDER - Fonds européen de développement régional

à hauteur de (part UE) :
915 000 €
Catégorie d'intervention :
Réhabilitation des sites industriels et des terrains contaminés

Dans le cadre du programme : 
Programme
Programme opérationnel FEDER-FSE-IEJ - Haute-Normandie 2014-2020
FEDER
FSE
IEJ
Régional

Période de programmation : 2014-2020

Type(s) de territoire(s) : 

Établissement public / Collectivité
Commune de Le Havre
Et du côté du citoyen :
Ce projet bénéficie aux  Collectivité - Grand public - Familles - Habitants - Touristes
Ce contenu peut intéresser :